Covid-19 : le défi de la vaccination

Les doubles vaccinés ne seront plus automatiquement "cas contacts", confirme Jean Castex

Léa LUCAS
Publié le 21 juillet 2021 à 15h43
JT Perso

Source : TF1 Info

COVID-19 - Lors de sa prise de parole ce mercredi 21 juillet au 13H de TF1, le Premier ministre Jean Castex a confirmé que les règles d'isolement allaient changer pour les personnes vaccinées ayant côtoyé une personne positive au Covid.

Une raison de plus de se faire vacciner. Le Premier ministre Jean Castex a indiqué ce mercredi sur TF1 que les personnes doublement vaccinées ne seront plus considérées comme "cas contacts". Ainsi, elles n'auront plus à s'isoler automatiquement pendant sept jours, comme c'est le cas aujourd'hui, si elles croisent une personne positive au Covid-19. Une annonce qui confirme des propos tenus mardi par son ministre de la Santé, Olivier Véran promettant alors une "évolution" des règles en la matière.

"Quand vous êtes doublement vacciné, le risque résiduel d'être touché par le Covid est très faible", faisait alors valoir Olivier Véran. "Et le risque de faire des formes graves est encore plus faible que celui-ci". Dans la même ligne, Jean Castex a souligné ce mercredi que "les analyses faites sur ces personnes montrent qu'elles n'ont plus de chance d'attraper la maladie". En prenant cette nouvelle mesure sanitaire, le gouvernement entend prouver, notamment aux plus réticents, que "la vaccination, ça marche" pour endiguer la flambée épidémique.

Isolement maintenu pour les vaccinés positifs ?

Toutefois, les "cas contact" vaccinés devraient devoir continuer à se faire dépister, selon les précisions apportées au Parisien. par un conseiller ministériel. Et c'est si le test réalisé s’avère négatif qu'ils ne seront pas soumis à un isolement.

En revanche, si le test se révèle positif, les "cas contact", même vaccinés, devront respecter un isolement de dix jours obligatoire sous peine d’amende, au même titre que toutes les personnes infectées au Covid-19. Cet isolement sera fixé dans un lieu qu’il aura choisi, avec des sorties autorisées seulement entre 10 heures et midi, ou en cas d’urgence. 

En cas de non-respect de la règle, les personnes infectées risquent une amende pouvant aller jusqu’à 1500 euros. En principe, la loi indique qu’elles pourront être contrôlées à domicile par les forces de l’ordre entre 8 heures et 10 heures, et midi et 23 heures. 

Dès ce mercredi après-midi, le ministre de la Santé Olivier Véran enverra une instruction pour mettre en place ces nouvelles règles, a assuré Jean Castex. 


Léa LUCAS

Tout
TF1 Info