Moustiques : quels produits fonctionnent vraiment pour les combattre ?

par V. F | Reportage TF1 : Victor Topenot et H. Riou du Cosquer
Publié le 5 avril 2024 à 18h30

Source : JT 13h Semaine

Avec les températures qui remontent, les moustiques sont de retour, prêts à gâcher vos soirées.
Sprays, bracelets, pièges... Il existe de nombreuses méthodes pour tenter de s'en débarrasser.
Mais lesquels fonctionnent vraiment ? Le JT de TF1 a mené l'enquête.

Leur petit son aigu va de nouveau hanter vos nuits. La hausse du thermomètre signe en effet le grand retour des moustiques. Au grand dam de ceux qui font tout pour s'en débarrasser, mais qui n'y arrivent pas. Les répulsifs sur le marché sont pourtant nombreux : prises anti-moustiques, huiles essentielles, bracelets ou encore sprays répulsifs. Comptez entre 7 et 20 euros. Mais sont-ils tous efficaces ? "Cela va dépendre de la concentration de ces produits", répond Christelle Fraisse, pharmacienne à Montpellier, dans le reportage de TF1 ci-dessus.

Il y a certains insecticides qui ne sont plus efficaces du tout.
Marie Rossignol, coordinatrice des tests d'évaluation d'insecticides à l'IRD de Montpellier

Pour s'en rendre compte, le JT de TF1 s'est rendu dans un laboratoire spécialisé dans l'étude des moustiques. Le test commence avec un bracelet anti-moustique. Après avoir rentré le bras dans une boîte remplie de "femelles affamées", on s'aperçoit assez vite que les huiles essentielles qu'il contient ne semblent pas déranger les moustiques. Résultat, en quelques secondes, les insectes se posent sur le bras, voire sur le bracelet. Pas très efficace, donc. 

Deuxième essai avec un spray. Cette fois-ci, le résultat est sans appel : plus aucun moustique ne vient se poser sur le bras. Alors comment expliquer cette performance ? "C'est soit un système de répulsion, soit un système de masquage d'odeur. Le répulsif va se fixer sur les récepteurs à odeur du moustique qui permettent de nous détecter. Ça va les bloquer et donc le moustique ne pourra plus nous reconnaître", souligne Fabrice Chandre, directeur de recherche en entomologie à l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD) de Montpellier. 

Autre alternative, les insecticides très puissants. Sur une table, les moustiques sont exposés à différents produits chimiques, mais les résultats ne sont pas les mêmes. "Ici, ils sont posés tranquillement sur leurs pattes. Ils peuvent même voler et ils ne sont pas du tout gênés par l'insecticide", détaille Marie Rossignol, coordinatrice des tests d'évaluation d'insecticides. Les chercheurs constatent donc qu'ils ne sont pas toujours efficaces. Car le moustique a réussi à s'adapter avec le temps. "Dans des endroits où la résistance est très importante et très installée, il y a certains insecticides qui ne sont plus efficaces du tout", ajoute-t-elle.

Ça tombe bien, lutter contre les moustiques sans insecticide, c'est possible. Dans une crèche, à Marseille, plusieurs pièges ont été installés dans une zone infestée. Ils reproduisent l'odeur et la respiration humaine et sont efficaces pour neuf moustiques sur dix, selon l'entreprise Biogents qui les commercialise. "Le moustique va penser avoir repéré une proie humaine. Il va s'approcher du piège, être aspiré et déshydraté grâce au petit ventilateur qui est à l'intérieur", assure son directeur Hugo Plan.

Enfin, quelques conseils pour éviter que les moustiques ne se reproduisent : pensez à entretenir vos jardins et videz les eaux stagnantes.


V. F | Reportage TF1 : Victor Topenot et H. Riou du Cosquer

Tout
TF1 Info