Covid-19 : la France face à la 7e vague

Soignants : la colère gronde à l’hôpital

Publié le 30 mars 2022 à 13h16
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Depuis la crise sanitaire, de nombreux soignants ont décidé de quitter le secteur hospitalier. Ceux qui restent doivent compenser ce manque de personnel.

Une centaine de soignants, c'est ce qui manquerait au centre hospitalier de Metz-Thionville pour fonctionner correctement. Une situation tendue que certains patients observent chaque jour. Les 6 000 agents de l'hôpital sont effectivement de plus en plus inquiets. Les médecins ont même créé un collectif et manifestent chaque semaine. Car après la crise sanitaire, ils sont censés reprendre une activité normale mais ils n'en ont pas les moyens.

Tous les hôpitaux publics sont confortés à un même problème de recrutement. A Nancy, le centre hospitalier a lancé cette semaine une grande campagne d'affichages jusque sur les baguettes de pain. L'hôpital, c'est notamment 200 métiers différents et quand il en manque un, toute la chaîne des soins est perturbée. Laura, infirmière ici depuis trois ans s'en rend bien compte, tout comme Jeannette, l'une de ses patientes. Aujourd'hui dans l'Hexagone, près de 25 000 postes seraient vacants dans l'hôpital public.

TF1 | Reportage V. Dietsch, M. Doux


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info