Le WE

L'électrostimulation est-elle vraiment efficace pour se muscler ?

M.G | Reportage TF1 Jean-Marie Bagayoko, David Pires, Pascal Marcellin
Publié le 22 février 2022 à 9h49, mis à jour le 22 février 2022 à 10h02
JT Perso

Source : JT 20h WE

Ces dernières années, de plus en plus d'adeptes de fitness se mettent à l’électrostimulation.
Cette technique innovante est utilisée par de nombreux sportifs de haut niveau, comme Karim Benzema.
Mais alors, se suffit-elle à elle-même ?

La solution pour les sportifs... et les moins sportifs ? Avec ou sans fils, les appareils d'électrostimulation, désormais connectés, font de plus en plus d’adeptes. Ces outils, qui envoient des décharges électriques pour stimuler les muscles, jouissent d'une popularité croissante. Plus d’un million d'exemplaires ont été vendus en 2021. Justine, 27 ans, est une femme branchée. Dans sa cuisine ou devant son ordinateur, trois fois par semaine, sans bouger de son canapé, elle tente de sculpter sa silhouette grâce à ces électrodes. "Je peux au moins  me préparer le matin et faire une petite séance d'abdos ou sinon le soir, en faisant à manger, ou même dans la journée".

Souvent pilotés avec une application, ces appareils sont faciles à utiliser. Loin des machines infernales des années 90. Tous les publics sont conquis. "Il y a les sportifs convaincus qui viennent préparer le marathon de Paris. On va avoir également les gens qui sont dans une approche fitness, bien-être, dans une optique de renforcement musculaire. Enfin, on va avoir des gens qui souhaitent rester actifs sans avoir la contrainte d'un club de fitness", explique Pascal Bily, directeur général de Compex Monde. 

Quelle efficacité ?

En réalité, la technique d'électrostimulation ne se suffit pas à elle-même.  Cela reste "plus efficace quand elle est couplée à un exercice plus global. Quand on le fait au repos, l'efficacité n'est pas maximale", confirme à TF1 Arnaud Maurier, responsable adjoint de l'unité de masso-kinésithérapie à l'Insep. Elle permet d'atteindre des muscles d'ordinaire inaccessibles sans, pour autant, fournir à elle-seule des résultats optimaux. De même, cette nouvelle technologie permet de se galber, d'avoir une allure plus tonique, de sculpter les muscles, mais pas de brûler les graisses en soi. Elle n'est donc pas la solution miracle pour maigrir. 

Lire aussi

L'idéal est donc de coupler électrostimulation et exercice sportif. C'est d'ailleurs le choix que font de plus en plus de clubs de fitness. Les équipes de TF1 se sont rendues dans l'un d'entre eux. Ici, les clients sont équipés d’une combinaison avec dix paires d’électrodes. Pendant 20 minutes, ils enchaînent de petits exercices. Mais toutes les quatre secondes, une machine leur envoie des pulsions électriques qui sollicitent les muscles en profondeur. "En très peu de temps, on arrive à se muscler, se dynamiser", se félicite une cliente. "L'avantage, c'est qu'il n'y a pas de stress sur les articulations, les tendons et les ligaments. Cela permet donc de travailler en douceur et de former cette masse musculaire dont on a besoin pour protéger le squelette, lorsque l'on dépasse un certain âge", souligne, de son côté, Arnaud Bosseko, coach sportif expert en électrostimulation à Bodyhit. Prix de la séance : 25 euros par personne.


M.G | Reportage TF1 Jean-Marie Bagayoko, David Pires, Pascal Marcellin

Tout
TF1 Info