Les Matins LCI

VIDÉO - Syndrome de Diogène : ils vivent sous les déchets

Publié le 5 juillet 2022 à 7h12, mis à jour le 5 juillet 2022 à 14h14
JT Perso

Source : Les MATINS LCI

Dans cet appartement, tout s'accumule depuis des années.
Atteint du syndrome de Diogène, son propriétaire n'a rien jeté.

Derrière cette porte d'appartement, 4 500 bouteilles en plastique se sont accumulées sur le sol, mais aussi des journaux, des mouchoirs et des paquets de cigarettes. Être atteint du syndrome de Diogène, c'est être dans l'impossibilité de jeter ses déchets.

"Les facteurs déclencheurs sont principalement l'isolement social prononcé et un refus d'extérieur. Et donc, on peut se retrouver à accumuler un petit peu pour combler le vide de son habitation", explique Samuel Millour, gérant de NDLE France. Remettre en état un appartement comme celui-ci, c'est éprouvant pour les pompiers ou les sociétés de nettoyage extrême. Sur un chantier de type, il faut compter une journée et demie, voire deux jours maximum.

En 2019, l'ARS estimait déjà qu'une personne sur 1 000 était atteinte du syndrome de Diogène. Depuis la pandémie, Samuel Millour a constaté une forte augmentation des cas.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info