Près de neuf pharmacies sur dix sont fermées ce jeudi 30 mai en France.
Quelles sont les raisons de cette grève ?

"Le 30 mai : rideau !", affiche une pharmacie de Châtenay-Malabry (Hauts-de-Seine) où le 20H de TF1 s'est rendu. Ce jeudi, l'établissement est fermé, comme toutes les officines de la ville, sans exception.

"Ma fille est asthmatique, du coup elle arrivait en fin de traitement quotidien. Je me suis donc précipitée car j'avais le renouvellement d'une ordonnance à faire", explique une cliente dans le reportage visible en tête de cet article. "Heureusement que je suis passé aujourd'hui", poursuit un homme.

Les pharmaciens ont plusieurs griefs

La pharmacienne, Béatrice Clairaz, explique : "On fait signer une pétition à nos patients parce qu'il y a des menaces qui pèsent sur nos officines en France."

La première difficulté des pharmaciens se comprend au premier coup d'œil : des étagères à moitié vides, en raison d'une pénurie de médicaments. "Depuis fin 2022, on est en galère", résume la pharmacienne.

Résultat, les pharmaciens cherchent sans cesse d'autres molécules. Cette paperasserie prend beaucoup de temps et n'est pas rémunératrice. 

L'autre inquiétude porte sur un projet de loi qui propose de faciliter la vente de certains médicaments sur Internet. Cela menace le modèle économique et donc les revenus des officines. "Nous avons beaucoup de nouvelles missions, notamment l'accompagnement des patients, la vaccination, les tests. Et donc nous avons des honoraires pour ces missions. Or, ils n'ont pas été revalorisés depuis 3-4 ans", affirme encore Béatrice Clairaz, qui est aussi présidente déléguée à l'Union des syndicats de pharmaciens d'officine.

Pour faire pression, les syndicats prévoient jeudi la fermeture de 80 à 90% des officines dans la plupart des régions, et même 100% en Haute-Marne ou dans l'Aude. Pour les urgences, des pharmacies de garde sont réquisitionnées : entre cinq et quinze, selon les départements. Les listes sont publiées sur le site internet de votre Agence régionale de santé.


La rédaction de TF1info | Reportage TF1 : D. de Araujo, M. Merle

Tout
TF1 Info