Les objets diffusant du bruit blanc sont de plus en plus plébiscités par les parents.
Selon leurs concepteurs, ils permettent de faciliter l'endormissement de l'enfant.
Mais est-ce vraiment efficace ?

Ces sons neutres et répétitifs, qu’on appelle bruits blancs, sont de plus en plus plébiscités par les parents afin d'aider leurs enfants à s’endormir. À en croire ceux de la petite Bertille, un an et demi, la méthode a fait ses preuves. "Le soir, pendant les trois premiers mois, on lui mettait des bruits blancs, de type cœur ou eau, lorsqu’elle avait ses coliques. Avec tétine et câlins, ça la calmait bien", explique dans le reportage de TF1 ci-dessus la mère de famille. "Ça reproduisait les bruits qu’elle devait entendre in utero. Et, du coup, ça la calmait", explique la maman. 

De récents travaux ont en effet montré que ces stimulations auditives, connues également sous le nom d’ASMR (une technique de relaxation apparue sur internet au début des années 2010, ndlr), pouvaient faciliter l'endormissement de certains enfants - à noter qu'aucune étude, pour l'instant, n'a démontré ces effets chez l'adulte. Sans le savoir, de nombreux parents les ont déjà expérimentées avec les moyens du bord. "Le sèche-cheveux marche très bien. L’aspirateur aussi", explique, au micro de TF1, Lorène Lavialle, vendeuse dans un magasin "ADBB - Autour du bébé" à Clermont-Ferrand, dans le Puy-de-Dôme. 

Si le problème est chronique, ça vaut la peine de réaliser un traitement cognitif comportemental, qui va améliorer le sommeil dans 80 à 90% des cas
La neurologue Maria-Livia Fantini

Mais depuis trois ans, dans les rayons des magasins de puériculture, ils sont partout. Dans cette boutique de Clermont-Ferrand, les objets diffusant du bruit blanc, vendus de 50 à 70 euros, ont vu ainsi leur nombre tripler. "Les parents viennent souvent chercher directement une veilleuse à bruit blanc. Après, il reste juste à choisir dans quel style ils le souhaitent", indique la vendeuse. Bruit blanc ou bruit rose, comme on l'appelle aussi parfois, le principe reste le même : l’appareil diffuse un mélange qui couvre toutes les fréquences acoustiques, ce qui a pour effet de camoufler les bruits parasites.

Selon la Professeure Maria-Livia Fantini, responsable du service neurologie et somnologie du CHU Gabriel Montpied de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), "c’est bien pour des insomnies ponctuelles. Mais si le problème est chronique, ça vaut la peine de réaliser un traitement cognitif comportemental, qui va améliorer le sommeil, dans 80 à 90% des cas", souligne la spécialiste. Attention cependant aux promesses mensongères, comme le fait qu’il permettrait d’améliorer la mémoire chez l’adulte ou qu’il pourrait déclencher un orgasme sexuel. Aucune étude sérieuse à ce jour n’a permis de démontrer de tels effets.


M.D. | Reportage TF1 Emma Vinzent, Patrick Delannes

Tout
TF1 Info