Triple épidémie : les urgences surchargées en appellent aux volontaires

TF1info | Reportage : Vincent Lamhaut, Charles Yzerman
Publié le 24 décembre 2022 à 12h02

Source : JT 20h WE

Dans les hôpitaux, les services d'urgences sont saturés.
En cause, une triple épidémie combinée au manque de personnel.
Les professionnels de santé décrivent une situation critique.
Reportage du 20h de TF1 au CHU de Roubaix.

Au Centre Hospitalier de Roubaix (Nord), il n'y a aucun répit, et c'est comme cela depuis trois semaines. Les brancards occupent tous les couloirs, et la plupart des patients doivent y attendre longtemps avant d'être pris en charge, comme on le constate dans le reportage de TF1 en tête de cet article. Chaque jour, 180 personnes sont admises aux urgences au lieu de 130 en moyenne habituellement. Une situation principalement due à la triple épidémie qui sévit partout à travers l'Hexagone : Covid, grippe et bronchiolite.

La pénurie actuelle est liée à des conditions de travail qui deviennent extrêmement difficiles
Louis Pruvost, médecin urgentiste

La saturation est aussi liée au manque de personnel. Beaucoup sont eux-mêmes malades, d'autres ont quitté un travail trop épuisant. "La pénurie actuelle est liée à des conditions de travail qui deviennent extrêmement difficiles, avec des horaires qui vont au-delà des normes", estime pense Louis Pruvost, médecin urgentiste.

Pour les soulager, Jérôme Gryson, cadre de santé aux urgences, tente de trouver des solutions. Il rappelle des soignants en congé, pour remplir peu à peu le planning. Justine Maumené, infirmière en réanimation, vient justement d'accepter de renoncer à une partie de ses congés. Elle viendra travailler une journée aux urgences, alors que ce service n'est pourtant pas le sien. "Je considère qu'il faut quand même se serrer les coudes", témoigne la jeune femme, "pendant le Covid beaucoup de gens sont venus nous aider, c'est à notre tour de leur rendre la pareille"


TF1info | Reportage : Vincent Lamhaut, Charles Yzerman

Tout
TF1 Info