VIDÉO - Troisième dose de vaccin : le détail des annonces d’Olivier Véran

C. BAYLE
Publié le 25 novembre 2021 à 13h03, mis à jour le 25 novembre 2021 à 14h49

Source : JT 13h Semaine

ÉPIDÉMIE - Face à la cinquième vague de Covid-19, le gouvernement a annoncé plusieurs mesures, ce jeudi, dont l'élargissement de la troisième dose de vaccin à tous les adultes. La journaliste Caroline Bayle fait le point au 13H de TF1.

C'est officiel, la troisième dose du vaccin contre le Covid-19 est ouverte à tous les plus de 18 ans depuis ce jeudi 25 novembre et les annonces du ministre de la Santé, Olivier Véran. La dose de rappel était jusqu'ici ouverte aux plus de 65 ans ; et aux plus de 50 ans depuis mercredi dernier, rappelle au 13H de TF1 la journaliste Caroline Bayle.

Finalement, ce sera pour tous les adultes de plus de 18 ans, et ce, dès samedi. Cette troisième dose rendra plus efficaces les vaccins contre les formes graves et les contaminations. 

Autre nouveauté : il sera possible d'effectuer cette dose de rappel cinq mois après la dernière injection, au lieu de six. Objectif : vacciner davantage de monde plus vite. Selon les modélisations de l'Institut Pasteur, la réduction de ce délai devrait aussi permettre de baisser de 50% le pic des contaminations. À noter aussi que ce rappel sera intégré au pass sanitaire dès la mi-janvier. Cela veut dire que 15 à 19 millions de Français sont immédiatement concernés.

Réouverture de centres de vaccination

En ce qui concerne la logistique, la France dispose de stocks d'environ 26 à 30 millions de doses de Pfizer et Moderna. Et des livraisons arrivent toutes les semaines. 

En outre, d'après Olivier Véran, des centres de vaccination vont rouvrir dès ce week-end. Ils s'ajouteront aux pharmaciens et médecins, qui peuvent également vacciner en ville. 

En matière de tests, une nouveauté également : à partir de ce lundi 29 novembre, la validité des tests passe de 72 à 24 heures. Une mesure destinée à toutes les personnes non-vaccinées - soit près de six millions de Français - puisque la mesure les forcera encore un peu plus à prendre rendez-vous pour une injection. 


C. BAYLE

Tout
TF1 Info