Bronchiolite : les urgences pédiatriques saturées

VIDÉO - Urgences pédiatriques : les services débordés sonnent l'alarme

TF1info | Reportage : E. Lefebvre, A. Fourcade
Publié le 22 octobre 2022 à 13h02
JT Perso

Source : JT 13h WE

Dans les hôpitaux français, ils sont 4 000 à avoir signé une lettre adressée à Emmanuel Macron.
Ils sonnent l'alarme, et expliquent ne plus avoir les moyens de soigner normalement les enfants.

La neuropédiatre Isabelle Desguerre est à l'origine d'un cri d'alarme dans tout le pays. Au chevet des enfants chaque jour, plus de 4 000 soignants adressent une lettre ouverte à Emmanuel Macron. "Nous dénonçons ici la dégradation criante des soins apportés aux enfants qui les met quotidiennement en danger", explique la lettre.

L'épidémie de bronchiolite ne fait que commencer. L'hôpital Necker, en sous-effectif comme tant d'autres, est déjà saturé, comme on le voit dans le reportage de TF1 en tête d'article. Les soignants se disent contraints d'hospitaliser des enfants dans des services d'adultes, de reporter des opérations programmées, et même de transférer des patients dans d'autres régions. Ainsi, une quinzaine de petits Parisiens ont été envoyés à Amiens, Reims, Rouen ou encore à Orléans.

Lire aussi

En parallèle des urgences, les soins se dégradent aussi pour les enfants atteints de maladies chroniques comme le diabète. Aux yeux des signataires, "il est urgent de pouvoir rouvrir des lits dans les services de pédiatrie en arrêtant la fuite des soignants et en recrutant des jeunes passionnés".


TF1info | Reportage : E. Lefebvre, A. Fourcade

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info