Covid, bronchiolite, grippe : une triple épidémie inédite

Vaccin anti-Covid : puis-je recevoir une dose avant Noël si je ne suis pas dans la cible ?

M.D. | Reportage vidéo TF1 Victoria David et Julia Gardet
Publié le 6 décembre 2022 à 16h53
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Le nombre de cas est en hausse, mais la campagne de vaccination automnale contre le Covid-19 peine à décoller.
Qui est éligible à la 4e dose, et peut-on en bénéficier si on ne fait pas partie du public cible ?
On fait le point.

À l'approche des fêtes de fin d'année, période de rassemblements familiaux propices à la transmission des virus, les autorités sanitaires martèlent de nouveau des messages de prévention aux Français. En substance : pour se protéger, et pour que la 9e vague de Covid ne gâche pas les fêtes, c'est maintenant qu'il faut faire son rappel de vaccin (les médecins recommandent d'ailleurs de le faire avant le 10 décembre, afin que le vaccin soit pleinement efficace).

Une personne jeune sans comorbidités qui va voir ses grands-parents le week-end est éligible

La Direction générale de la Santé.

Le ministre de la Santé, François Braun, a ainsi lancé dimanche un "appel solennel" pour inciter les personnes à risque à se faire vacciner sans attendre. Cela concerne les professionnels de santé ou du secteur sanitaire, les plus de 60 ans, les résidents d'Ehpad ou d'unités de soins de longue durée, les personnes à risque de forme grave (immunodéprimés ou femmes enceintes), ou encore ceux qui vivent dans l'entourage des personnes précédemment citées. Et il faut croire que ça fonctionne : depuis quelques jours, les prises de rendez-vous sont en hausse : "En une demi-journée, on a sept personnes à vacciner", indique, au micro de TF1, Sandrine Duinat, docteur en pharmacie à Saint-Jean-de-Luz, dans la vidéo en tête de cet article. 

Le ministre a également rappelé que tous ceux ne faisant pas partie de ces cibles, mais souhaitant tout de même se faire vacciner, peuvent le faire - sauf évidemment si un professionnel de santé le déconseille à cause d’une pathologie ou autre. "La vaccination est ouverte à toutes les personnes - y compris celles de moins de 60 ans qui ne sont pas à risque – dès lors qu’elles sont en contact régulier avec une personne fragile (…) Cela signifie, par exemple, qu’une personne jeune sans comorbidités qui va voir ses grands-parents le week-end est éligible", nous indique la Direction générale de la Santé (DGS). "Une personne de 30 ans qui passe Noël avec des personnes âgées et fragiles peut tout à fait se faire vacciner", indique également Sandrine Duinat, la pharmacienne de Saint-Jean-de-Luz interrogée par TF1.

À noter que pour ce rappel vaccinal, un délai de 6 mois depuis la dernière injection doit cependant être respecté. Si la personne a eu le Covid-19 récemment, un délai de 3 mois depuis sa dernière infection suffit pour prétendre à la deuxième dose de rappel, nous précise la DGS.

Lire aussi

Depuis déjà plusieurs semaines, les contaminations liées au covid-19 repartent à la hausse, avec 55.000 nouveaux cas par jour en moyenne actuellement, selon les dernières données de Santé Publique France. 


M.D. | Reportage vidéo TF1 Victoria David et Julia Gardet

Tout
TF1 Info