Covid-19 : le défi de la vaccination

Vaccination des ados dès le 15 juin : quels enjeux ?

Publié le 3 juin 2021 à 11h57
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

STRATÉGIE - La vaccination contre le Covid-19 va être élargie aux 12-17 ans à compter de mi-juin. Alors que 50% des adultes ont eu leur première dose, les avis divergent quant à l'utilité de cette vaccination des adolescents.

La vaccination dès l'âge de 12 ans sera possible à partir du 15 juin avec le consentement des parents. Emmanuel Macron l'a annoncé ce mercredi 2 juin, quelques jours après que l'Agence européenne des médicaments a autorisé le vaccin Pfizer pour les jeunes de 12 à 15 ans. La Haute Autorité de Santé (HAS) a également donné son feu vert.

Une bonne nouvelle pour le docteur Sylvie Hubinois, pédiatre à Saint-Germain-en-Laye et présidente de l’Association française de pédiatrie ambulatoire. C'est très important pour ces jeunes de "pouvoir sortir de chez eux et de leur écran", affirme-t-elle à TF1 dans le reportage en tête de cet article. Cela diminue les "syndromes dépressifs, les tentatives de suicide et les problèmes psychiatriques"

Immunité collective

Peu d'adolescents sont malades du Covid-19. Le bénéfice de leur vaccination, c'est surtout d'atteindre plus vite une immunité collective. Le docteur Jean-Pierre Thierry estime qu'ainsi, "on ne sera pas obligés de reconfiner et éventuellement de fermer les lycées ou les collèges" si l'épidémie repartait à l'automne. 

Aux États-Unis, plus de 2 millions d'adolescents ont déjà été vaccinés. À ce jour, seuls des effets secondaires sans gravité comme de la fièvre ou des douleurs musculaires ont été rapportés.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info