Covid-19 : le défi de la vaccination

Vaccination : les jeunes se pressent dans les centres

Publié le 31 mai 2021 à 20h06
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

La moitié des Français de plus de 18 ans sera bientôt vaccinée avec une première dose et le rythme devra s'accélérer. Depuis lundi matin, la vaccination est ouverte à toutes les personnes majeures. On se bousculait dès les premières heures du jour.

Depuis lundi, les Français de 18 à 49 ans peuvent se faire vacciner. C'est l'affluence dans le vaccinodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines. Pour accueillir cette population plus jeune, des espaces de consultation sont désormais ouverts, les déplacements plus rapides. La cadence de vaccination devrait augmenter de 20 à 30 % avec ce nouveau public.

"On a les vaccins, on a le personnel, on a une équipe qui fait entre 500 et 600 personnes. Infirmiers, médecins, administratifs, personnel de sécurité, donc tout est bien huilé aujourd'hui. Tout est prêt à accélérer encore un peu plus", assure Jean-Michel Fourgous, président de la communauté d'agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines

En se faisant vacciner aujourd'hui, leur seconde dose sera administrée aux alentours du 11 juillet, en pleine vacance estivale. Se faire vacciner à deux pas de la mer, loin de chez soi, ça devrait être possible. Noirmoutier s'y prépare. "On a déjà les inscriptions, pour une deuxième vaccination à Noirmoutier, de gens qui ont fait leurs premières vaccinations à Paris, à Nantes, bref dans des grandes villes de France", indique Dr Cyrille Vartanian, responsable du centre de vaccination Covid-19 à Barbâtre, Noirmoutier-en-l'île (Vendée). La demande est certes forte, mais pour l'instant, le nombre de dose reçu sur place n'augmente pas.


La rédaction TF1 Info

Sur le
même thème

Tags
Articles

Tout
TF1 Info