Covid-19 : le défi de la vaccination

Vaccination : au tour des plus de 70 ans

Publié le 27 mars 2021 à 19h59, mis à jour le 27 mars 2021 à 21h40
JT Perso

Source : JT 20h WE

Les Français de plus de 70 ans peuvent se faire vacciner depuis ce samedi matin. Alors que l’Hexagone attend la livraison de trois millions de doses la semaine prochaine, les vaccinodromes ont repris du service ce week-end.

Ce vaccinodrome a ouvert ce samedi matin à Toulouse et cette retraitée de 72 ans entendait bien être vaccinée vite, quitte à se montrer tenace. “Trois heures de téléphone, je refaisais chaque fois que ça me raccrochait au nez. Je refaisais le numéro et ainsi de suite. Et au bout de trois heures, j’ai eu mon rendez-vous. Je n’ai pas lâché l’affaire”, raconte-t-elle. Depuis ce jour, nos compatriotes âgés de 70 à 74 ans ont accès à la vaccination. Pour beaucoup, c'est le premier pas vers un quotidien moins pesant.

La Haute-Garonne n’est pas confinée, mais ce centre affiche complet tout le week-end avec 3 800 personnes accueillies par les réservistes de l’armée et les pompiers. Le lieutenant-colonel Sébastien Lamadon-Périé, directeur opérationnel du SDIS 31 explique : “Il a fallu également former notamment les sapeurs-pompiers à l’acte d’injection. Donc ces sapeurs-pompiers ont été formés vendredi matin pour permettre d’être prêts aujourd’hui et d’assurer leur mission de ”. Au vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines, la situation peut surprendre. Vous êtes vacciné devant l’équipe de France de cyclisme qui poursuit ses entraînements, mais cela ne perturbe pas les rendez-vous. Ce couple de 71 et 72 ans, nous confie vivre un grand jour, ces noces d’or. Des célébrations inoubliables, manches relevées, piqûres en épaule. “Maintenant, il n’y a plus qu’à attendre la deuxième vaccination et le tour sera joué”, ajoutent-ils.

Les plus de 70 ans le savent. Le vaccin AstraZeneca est administré par leur médecin ou en pharmacie. Pfizer et Moderna dans les vaccinodromes. Alors, certains l’assument, s’ils viennent plutôt dans les centres, c’est pour cela. L’Hexagone recevra dès la semaine prochaine, plus de trois millions de doses de vaccins.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info