Covid-19 : le défi de la vaccination

Vaccination massive : les Français au rendez-vous

Publié le 6 mars 2021 à 19h59, mis à jour le 6 mars 2021 à 23h49
JT Perso

Source : JT 20h WE

Infirmières, pompiers, militaires, ils sont tous sur le pont ce week-end pour ce coup d’accélérateur de la vaccination. Le gouvernement a promis d’utiliser toutes les doses disponibles. Plusieurs centaines de centres fonctionnent à plein régime.

Il n’y a pas eu de prise de rendez-vous à Annecy ce jour, c’était premier arrivé, premier servi. "Tous les jours, je téléphone, et tous les jours, je n’ai pas de place. Alors, j’en ai profité aujourd’hui”, se réjouit certain. “ça faisait quand même des mois et des mois que je ne sortais plus. Je vais pouvoir revivre, revoir mes enfants, mes petits-enfants. Parce que sans ça, ce n’est pas la peine de vivre”, enchaîne une autre.

Une vaccination au pas de charge ce samedi partout dans le pays. Dans des tentes à Annecy, une salle de concert à Nice, un gymnase à Boulogne-sur-Mer, une caserne de pompiers à Melun. Et ici, les rendez-vous sont pris à la minute près. Organisés et proactifs, les pompiers n’ont eu que 24 heures pour transformer leur caserne en centre de vaccination. Ce sont aussi des pompiers médecins et infirmiers qui ont vacciné. Ils sont également mobilisés pour leur rigueur. À l’hôpital de Saint-Mandé (Val-de-Marne), les militaires ont accueilli, guidé et vacciné les patients qui ont fait la démarche de réserver en ligne. Beaucoup ont été étonnés de pouvoir enfin trouver un créneau. Comme la plupart des autres centres, l’hôpital de Bégin arrêtera sa campagne éclair dimanche soir. Mais les militaires se tiennent prêts pour participer à nouveau à l’effort de vaccination


La rédaction TF1 Info

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info