Un nouveau déconfinement en 4 étapes clés

À quoi pourrait ressembler un reconfinement en France ?

TF1
Publié le 25 juin 2020 à 11h27
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

SCENARIO - Après plus d'un mois de déconfinement, de nouveaux clusters ont été identifiés en France. Ils laissent craindre un nouveau confinement qui pourrait cette fois s'effectuer uniquement dans les zones les plus touchées.

Depuis le 11 mai dernier, les Français reprennent progressivement une vie normale après avoir été confinés pendant deux mois. Si l'épidémie de Covid-19 a perdu du terrain ces dernières semaines, de nouveaux foyers de contamination se sont cependant formés, notamment en Normandie ou dans le Val d'Oise. De quoi craindre un reconfinement ? Pour le moment, un scénario généralisé est exclu par les autorités politiques comme celles de santé. 

Début juin, le Conseil scientifique a rendu un avis sur la stratégie à adopter en cas de reprise de l'épidémie. Et tout repose sur deux mots : "clusters critiques", autrement dit des nouveaux foyers de contamination incontrôlables car dépassant un certain seuil. "Le critère (ndlr : de reconfinement), ce serait 50 cas pour 100 000 habitants. Mais ce ne serait pas un critère unique. Il faut tenir compte de l’évolution, est-ce que c’est rapide ou non, étendu ou non. Il faut aussi une analyse critique de la situation par des épidémiologistes" indique à TF1 Lila Bouadma, réanimatrice à l'hôpital Bichat et membre du Conseil scientifique.

Lire aussi

Le masque obligatoire partout ?

En cas de cluster critique identifié, des mesures immédiates de reconfinement localisé pourraient ainsi être prises. La première pourrait concerner des gestes barrières renforcés, un port obligatoire du masque partout ou encore des dépistages généralisés de toutes les populations à risque, à savoir les personnes âgées isolées ou malades. Enfin, la fermeture de certains lieux, comme ceux de convivialité, pourrait être actée localement.

Pour rappel, depuis le 9 mai, 269 clusters ont été identifiés en France. Tous sont sous contrôle, maîtrisés ou clôturés, sauf en Guyane. Pour les scientifiques, ce département pourrait d'ailleurs être le premier visé par un reconfinement. Dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire en vigueur jusqu'au 11 juillet, cette décision ne pourrait être prise que par le Premier ministre Edouard Philippe. Localement, les préfets ne peuvent en effet que restreindre la circulation de population ou interdire certains rassemblements et manifestations. Et au-delà du 11 juillet, il faudrait repasser devant le Parlement pour appliquer ces dispositions.


TF1

Tout
TF1 Info