La France face à une 3e vague d'ampleur

Covid-19 : des indicateurs au vert mais des patients bien plus nombreux qu'en mai en réanimation

Caroline Bayle
Publié le 24 novembre 2020 à 16h17
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

CORONAVIRUS - L'épidémie continue de reculer, même si le nombre de décès reste élevé. Où en est la situation avant les nouvelles annonces d'Emmanuel Macron ? La spécialiste santé de TF1 Caroline Bayle fait le point.

Le passage au vert des indicateurs se confirme. Si l'on regarde la circulation du coronavirus et la courbe du nombre de contaminations, force est de constater que le pic de l'épidémie est passé. Il a été franchi entre fin octobre et début novembre, au moment où les Français se reconfinaient. Un effet du couvre-feu qui a précédé ? Il est encore trop tôt pour le dire.

Deux semaines plus tard, cette tendance à la baisse a également été constatée dans les hôpitaux, vers la mi-novembre. Les hospitalisations ont ainsi baissé de 6% ces 7 derniers jours, et de 9% en réanimation. Toutefois, avec 4438 personnes prises en charge en réanimation pour des formes sévères, on est bien au-dessus de la situation du 11 mai, date du premier déconfinement : il y avait alors 2666 personnes en réanimation. Du côté des victimes, on parle plutôt de stabilisation avec 501 décès enregistrés rien qu'à l'hôpital ce lundi.


Caroline Bayle

Tout
TF1 Info