Avec le sel et le riz, le miel fait partie des rares aliments qui ne périment pas.
Le miel est un superaliment, reconnu pour ses propriétés antiseptiques, antibactériennes et cicatrisantes.
La consommation de miel est toutefois déconseillée aux enfants de moins d’un an.

Parlons peu, parlons miel ! Le pot de miel fait partie des aliments miracles que l’on devrait tous avoir chez soi. Et pour cause, il peut s’avérer utile dans de nombreuses situations, comme un mal de gorge, une baisse de régime, une plaie qui ne guérit pas ou encore pour remplacer le sucre dans un dessert. Les propriétés du miel sont multiples, les connaissez-vous toutes ?

Le miel remplace le sucre

Le miel est une alternative saine et idéale au sucre blanc – aussi appelé sucre raffiné – pour vos boissons, yaourts ou gâteaux. Contrairement à ce que pense l’imaginaire collectif, le consommer tel quel (et non dans de l’eau chaude) permettrait de réellement profiter de tous ses bienfaits ! Une petite quantité suffit à donner du goût à vos préparations, en plus de vous apporter des vertus antiseptiques et antibactériennes. Pour les personnes diabétiques, il est important de garder à l’esprit qu’une cuillère à café de miel contient 64 calories contre 49 pour la même quantité de sucre. Néanmoins, comme le confirme une étude récente de la faculté de médecine de l’Université de Toronto citée par le quotidien L’Alsace, les nutriments du miel permettraient de réduire le risque de maladie coronarienne et de diabète de type 2.

Il favorise la régénération des cellules

Le miel peut-il retarder le vieillissement de la peau et des cellules ? C’est ce que s’accordent à dire les scientifiques, vantant les vertus curatives de ce produit depuis des siècles. Les antioxydants tels que les flavonoïdes que l’on retrouve dans le miel favorisent la guérison et la régénération des cellules. Sur la peau, dans des crèmes hydratantes par exemple, il peut combler les ridules et rides les plus profondes, mais également agir sur les rougeurs et irritations cutanées.

Quels sont les effets antibactériens du miel ?

Après avoir butiné des fleurs, les abeilles transforment le nectar en miel grâce à une enzyme présente dans leur salive. Selon l’alimentation de ces insectes issus de la famille des Apoïdes, le miel ne profitera pas des mêmes propriétés. Le miel de Manuka est considéré comme le plus puissant antiseptique, mais c’est une qualité que l’on retrouve au sein des diverses variétés. Parfait pour prévenir d’une infection, le miel inhibe la croissance des bactéries et des champignons et prévient leur prolifération. Il agit aussi comme prébiotique pour la flore intestinale, favorisant une meilleure digestion des aliments.

Ce produit miracle accélère la cicatrisation des plaies et des brûlures

Enfin, ce bienfait n’est pas le connu par les consommateurs et pourtant, le miel a le pouvoir d’aider à la cicatrisation des petites plaies et des brûlures ! Une couche fine appliquée localement sur une blessure formera un film protecteur, empêchant ainsi les bactéries de passer. Cette propriété est due au pH acide du miel, sa richesse en sucre et la sécrétion du peroxyde d’hydrogène, agissant comme antibactérien.


Marjorie RAYNAUD pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info