Prêt à mieux dormir ? On a testé pour vous le yoga du "sommeil" !

par Sabine BOUCHOUL pour TF1 INFO
Publié le 19 avril 2024 à 18h00, mis à jour le 22 avril 2024 à 8h58

Source : Bonjour !

Un Français dort moins de sept heures. Les nuits sont plus courtes, mais aussi plus agitées.
Les troubles du sommeil concernent une large partie de la population et ont des conséquences néfastes pour la santé.
Le yoga nidra est une technique de méditation profonde qui permet de retrouver une bonne qualité de sommeil.

Le yoga nidra est une technique de médiation et de relaxation profonde qui permet de lâcher prise de manière quasi immédiate. En sanskrit, "nidra" veut dire "sommeil". On serait donc tenté de traduire yoga nidra par le yoga du sommeil. C’est un peu plus que ça. C’est une expérience sensorielle durant laquelle on expérimente à la fois l’état de veille et le sommeil profond. "Dans la vie, on passe de la veille au sommeil. Le yoga nidra permet de réduire cette dualité", explique Sara Callec Boubaker, fondatrice du studio de yoga YAY à Paris et professeur de yoga nidra. "Quand on fait une séance, le corps s’endort, mais l’esprit reste éveillé. Ça permet d’avoir une véritable conscience de la différence entre le sommeil profond et le rêve". 

Comment se déroule une séance ?

Concrètement, comment ça se passe ? On nous invite à s’allonger sur le dos, à même le sol, pour "une meilleure connexion avec la terre", dans la posture de Savasanah, la posture "du cadavre", bien connue des adeptes de yoga. On se couvre, on ferme les yeux et on laisse la magie opérée. Le professeur nous guide pas à pas vers un état de relâchement total. "En théorie, une séance doit durer 48 minutes, ce qui correspond à une heure lunaire". On passe alors par plusieurs étapes. "La préparation consiste à entrer en veille. La rotation de conscience correspond à l’étape de sommeil profond, vient ensuite l’état de rêve et ensuite le silence". La rotation de conscience ? Le professeur invite à déplacer son attention dans plusieurs endroits du corps, c’est ce qu’on appelle un body scan, pour s’intérioriser. Dans un second temps, on nous propose des exercices de visualisation, de se concentrer sur des sensations, quelques exercices de respiration et de visualisation pour engendrer une plus grande détente. Le but : se concentrer uniquement sur soi et en quelques secondes, le mental lâche, le corps lâche, la détente est totale… Impossible de savoir si l’on dort vraiment, si l’on rêve, si l’on est en "veille" ou les trois à la fois. Pour Sara, "on voyage complètement entre la veille, le rêve et le sommeil profond". Une chose est sûre, lorsque le gong sonne la fin de la pratique, on se sent revigoré, réparé et beaucoup plus relâché. 

Améliorer son sommeil grâce au Yoga Nidra

D’après l’Institut national du sommeil et de la vigilance, un Français sur deux déclare rencontrer (ou avoir rencontré) des troubles du sommeil et plus d’un Français sur trois a constaté une dégradation de la qualité de son sommeil. Or, un sommeil perturbé abîme notre corps, mais aussi notre santé mentale. Les conséquences ? Stress, fatigue, trouble de la concentration, de la mémoire, de l’humeur, risque de syndrome dépressif. Dans nos sociétés actuelles qui vivent à mille à l’heure, difficile de ralentir le rythme et lorsque le moment d’aller se coucher arrive, il est difficile de lâcher prise. 

Une étude, publiée 13 décembre 2023 dans la revue PLOS ONE a révélé que le yoga nidra pouvait être une solution pour améliorer son sommeil. Des chercheurs ont étudié 41 participants pratiquant 20 minutes de yoga nidra par jour pendant deux semaines. Ils ont constaté "une amélioration significative de la durée totale du sommeil, de la qualité du sommeil, de la latence d’endormissement". Si, comme le rappelle Sara Callec Boubaker, "il ne s’agit en aucun cas de dormir" quand on pratique le yoga nidra, en revanche, c'est une excellente activité pour préparer son sommeil, c’est surtout une approche de l’état de repos et s’autoriser un temps à ne rien faire. "C’est une proposition à plonger dans le moment présent, pour s’alléger, pour se libérer du passé, de nos peurs, de nos schémas, nos conditionnements, nos illusions". Les séances peuvent se faire juste avant de se coucher ou bien en milieu de journée. "Le secret de l'efficacité du yoga nidra réside surtout dans la régularité", précise le professeur de yoga nidra, Luc Biecq à Santé Magazine. Pour des effets optimums sur le sommeil et le bien-être, je recommande deux petites séances de 20 minutes dans la journée : une le matin et une seconde en fin de journée par exemple". Prêt à mieux dormir ? 


Sabine BOUCHOUL pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info