Astronomie : comment observer la galaxie d'Andromède à l'œil nu ces prochains jours ?

Publié le 1 décembre 2023 à 18h03, mis à jour le 11 décembre 2023 à 11h56

Source : TF1 Info

L'automne est la saison idéale pour observer notre lointaine voisine cosmique, la galaxie d’Andromède.
Ces prochains jours, il sera possible de la voir dans le ciel sans utiliser d'instrument astronomique.

C'est le corps céleste visible à l'œil nu le plus éloigné de notre planète. Ces prochains jours, alors que l'éclat de la Lune perdra en intensité, vous aurez l'occasion d'admirer l'un des objets du ciel profond les plus fabuleux. La galaxie d'Andromède, Messier 31 pour les intimes, est située à quelque 2,5 millions d’années-lumière de la Terre. À l'échelle de l'univers, on peut donc dire que c'est notre voisine. 

Selon les astronomes, Andromède est née d'une collision entre deux amas d'étoiles, il y a un peu moins de trois milliards d'années. Elle abriterait plus de 800 milliards d’étoiles, selon des estimations. À titre de comparaison, notre galaxie, la Voie lactée, en compte un peu moins de 300 milliards. On estime que M31 a un diamètre de près de 200.000 années-lumière, soit une fois et demie la largeur de notre galaxie. 

Où regarder dans le ciel nocturne ?

À l’automne, la galaxie d’Andromède est visible dans le ciel toute la nuit depuis l'hémisphère nord. En début de soirée, vous la trouverez très haut au-dessus de votre tête, près du zénith. Pour l'observer, il faut cependant un ciel sombre, dépourvu de pollution lumineuse, loin des villes. Vous pouvez aussi utiliser l'application Stellarium (iOS et Android, gratuite) pour la repérer plus facilement. Il suffit de pointer la caméra de l'appareil en direction du ciel pour faire apparaître le nom des objets céleste. Elle est identifiée par son numéro du catalogue de Charles Messier : M31. 

Aux jumelles ou avec un petit télescope, vous pourrez voir son noyau brillant
Aux jumelles ou avec un petit télescope, vous pourrez voir son noyau brillant - Getty Images

Une fois que vous l'aurez localisée, pensez bien à ranger votre téléphone dans votre poche, afin de laisser vos yeux s'adapter à l'obscurité du ciel nocturne et s'assurer qu'ils peuvent absorber autant que possible la lumière de cette lointaine cité d'étoiles. Vous devriez alors distinguer dans le ciel nocturne une tache floue, un peu comme un petit nuage. Cette lueur est produite par l'accumulation de la lumière émise par les centaines de milliards d'étoiles qui peuplent la galaxie d'Andromède. En l'observant, dites-vous bien que cette lumière a mis environ 25.000 siècles pour arriver jusqu'à nous.

Une collision inévitable entre la Voie lactée et Andromède

Autre fait intéressant la concernant, Andromède se rapproche de notre galaxie à la vitesse de 300 kilomètres par seconde. La collision avec la Voie lactée est inévitable, mais n’ayez crainte, cela ne se produira pas avant 4,5 milliards d’années ! En fait, les deux galaxies vont plutôt s’interpénétrer, se déformer gravitationnellement et fusionner en une nouvelle galaxie, un processus qui va prendre plusieurs centaines de millions d’années.

À vrai dire, tout cela n'a pas grande importance. Et pour cause. Dans environ 1,5 milliard d'années, la luminosité du Soleil aura augmenté de 35 à 40%, ce qui déclenchera probablement un effet de serre incontrôlé sur notre planète, annoncent les astrophysiciens. La surface de la Terre sera alors beaucoup trop chaude pour que l'eau liquide puisse exister, ce qui mettra fin à toute vie terrestre bien avant que les deux galaxies entrent en collision. Tout a une fin...


Matthieu DELACHARLERY

Tout
TF1 Info