Géminides : nos conseils pour observer la pluie d'étoiles filantes à son pic cette semaine

Publié le 11 décembre 2023 à 12h54, mis à jour le 13 décembre 2023 à 16h46

Source : TF1 Info

La pluie d'étoiles filantes des Géminides a lieu tous les ans.
Cette année, le pic est prévu dans la nuit du jeudi 14 au vendredi 15 décembre.
Jusqu'à 120 météores par heure défileront dans le ciel nocturne.

C’est la dernière pluie d’étoiles filantes de l’année 2023. Une fois par an, à la même période, la planète Terre traverse depuis le 19 novembre – et jusqu'au 24 décembre – un nuage de débris laissés par l’astéroïde (3200) Phaéton. Pour bien comprendre, il ne s’agit pas à proprement parler d’étoiles, mais de poussières qui se vaporisent en rentrant dans l’atmosphère, créant cette traînée lumineuse fugace.

"Cette année, le maximum est prévu le 14 décembre, vers 19H TU [soit 20H00 heure de Paris, ndlr]. C’est donc dans les nuits du 13 au 14 et du 14 au 15 que les taux horaires devraient être maximum", indique le site Vigie-Ciel

C'est donc cette nuit-là qu'il sera possible d'en observer le plus. Par chance, la nouvelle lune tombe le 12 décembre cette année, ce qui signifie que le ciel sera suffisamment sombre au moment du pic pour espérer en apercevoir. Entre 90 et 120 météores à l'heure défileront dans le ciel nocturne, soit bien plus que lors des Perséides qui ont lieu au mois d’août lors de la fameuse Nuit des étoiles. Reste à espérer que le ciel sera suffisamment dégagé pour que l'on puisse admirer leurs éclats fugaces.  

Où regarder dans le ciel nocturne ?

Les météores sembleront provenir de la Constellation des Gémeaux. Elle apparaît en début de soirée à l'horizon est-nord-est et s'élève au fil des heures sur la voûte céleste. C’est à cet endroit que votre regard doit s’arrêter pour maximiser vos chances d’apercevoir des météores, bien qu'il sera possible d'en observer dans d'autres coins du ciel. Si vous n’arrivez pas à repérer dans le ciel les Gémeaux, vous pouvez utiliser l'application Stellarium (iOS et Android, gratuite) pour la repérer plus facilement. Il vous suffira de pointer la caméra de l'appareil en direction du ciel pour faire apparaître le nom des objets célestes.

Une fois que vous aurez localisé la zone recherchée, pensez bien à ranger votre téléphone dans votre poche, de façon à laisser vos yeux s’adapter à l’obscurité du ciel nocturne et ainsi s’assurer qu’ils peuvent absorber autant que possible l'éclat furtif des météores. Pour que la rétine s'habitue à l'obscurité, il faut compter au moins dix bonnes minutes. L'idéal est sur un site en hauteur, en bord de mer ou au milieu d’un champ. Un transat, un thermos et de quoi vous protéger du froid, c’est tout ce dont vous aurez alors besoin.


Matthieu DELACHARLERY

Tout
TF1 Info