EXPLORE : plongée dans les mystères de l'espace

"Cela bat des records" : les scientifiques fascinés par l'explosion la plus brillante de l'histoire d'une étoile

Benoit Leroy (avec AFP)
Publié le 15 octobre 2022 à 12h28
JT Perso

Source : 24H PUJADAS, L'info en questions

Depuis le 9 octobre dernier, des astronomes observent un flash lumineux qui pourrait être lié à l'explosion d'une méga-étoile.
Selon ces derniers, il s'agit du flash le plus brillant de l'histoire de l'astronomie.
D'autres observations vont être menées pour confirmer l'origine de ce flash.

Jamais un flash de lumière n'avait été aussi brillant. Les astronomes ont pu observer un flash lumineux provoqué par la naissance d'un trou noir, à 2,4 milliards d'années-lumière de la Terre, le 9 octobre dernier. Cette même naissance est intervenue après l'explosion d'une mégaétoile, 30 fois plus imposante que le Soleil.

Cette éruption de rayons gamma, la forme la plus intense de rayonnement électromagnétique, a été observée la première fois par des télescopes en orbite terrestre le 9 octobre. Et sa lumière résiduelle continue d'être étudiée par des scientifiques à travers le monde. 

Jamais un flash de lumière avait été aussi brillant. Les astronomes ont pu observer un flash lumineux provoqué par la naissance d'un trou noir, à 2,4 milliards d'années-lumière de la Terre, le 9 octobre dernier. Cette même naissance est intervenue après l'explosion d'une mégaétoile, 30 fois plus imposante que le Soleil.ière.

Le flash a libéré des photons (constituant le plus élémentaire des ondes électromagnétiques) portant 18 téraélectronvolts d'énergie (un "18" suivi de 12 zéros) - un record. L'électronvolt est une unité de mesure de l'énergie. Le flash a eu un impact sur les communications à ondes longues (basse fréquence) dans l'atmosphère terrestre. Ces ondes ne sont, désormais, que très peu utilisées, au profit des ondes courtes (haute fréquence). 

C'est (...) un événement que l'on ne voit qu'une fois par siècle

Brendan O'Connor

"Cela bat des records, à la fois dans la quantité de photons et dans l'énergie des photons qui nous atteignent", a indiqué Brendan O'Connor, qui a effectué de nouvelles observations du phénomène, vendredi 14 octobre, grâce aux instruments infrarouges du télescope de l'observatoire Gemini Sud, au Chili.

"Quelque chose d'aussi brillant, aussi proche, c'est vraiment un événement que l'on ne voit qu'une fois par siècle", a ajouté l'astrophysicien. "Les éruptions de rayons gamma en général libèrent en l'espace de quelques secondes la même quantité d'énergie que notre Soleil a produit ou produira au cours de sa vie entière - et cet événement est l'éruption de rayons gamma la plus brillante...", a-t-il précisé.

Lire aussi

L'éruption, nommé "GRB221009A", a été observée dimanche 9 octobre par de nombreux télescopes, dont plusieurs de la Nasa. Les experts continuent, désormais, de scruter le ciel pour trouver d'éventuels signes distinctifs d'une nouvelle supernova. Une telle découverte permettrait alors aux scientifiques de confirmer leurs hypothèses.


Benoit Leroy (avec AFP)

Tout
TF1 Info