Une tempête solaire doit atteindre la Terre entre samedi soir et dimanche.
Il s'agit d'un phénomène habituel, qui ne présente pas de risque pour les populations.
Il pourrait engendrer quelques perturbations au niveau des systèmes de télécommunication, ainsi que des aurores boréales.

Avis de tempête solaire. Entre samedi soir et dimanche, ce phénomène est à nouveau attendu sur Terre, faisant suite à une éruption solaire intervenue le 9 novembre. Comme le rappelle le CNRS, ce phénomène est l'un des "plus violents de notre Système solaire". Cette éruption "coïncide avec une reconfiguration brutale et soudaine du champ magnétique", un "formidable réservoir d'énergie qui permet d'expulser dans l'espace interplanétaire des milliards de tonnes de matière solaire à plus de mille kilomètres par seconde".

Aucune raison de s'inquiéter, toutefois. Généralement sans gravité, assez fréquentes, les tempêtes solaires peuvent toutefois causer quelques perturbations lorsque leur ampleur est significative. On peut ainsi craindre quelques "interférences dans les télécommunications ou la mise hors service des réseaux électriques dans des régions entières du globe", ajoute le CNRS. Les êtres humains n'ont rien à craindre pour leur santé, à l'exception des astronautes qui doivent s'en protéger.

Des aurores boréales pressenties

À proximité des pôles, des aurores boréales pourraient être observées.  Elles se forment en effet lorsque des particules éjectées par le soleil entrent en collision avec notre atmosphère, générant les fameux rayonnements lumineux qui donnent au ciel des teintes vertes et parfois orangées. S'il est habituellement difficile d'observer les aurores sous nos latitudes, certaines peuvent être admirées dans des zones reculées, à l'écart de toute pollution lumineuse. Ce fut encore le cas cette semaine, dans plusieurs régions françaises.

Les scientifiques s'attendent à ce que les tempêtes solaires se multiplient, en raison de l'entrée du Soleil dans une nouvelle phase. Depuis 2020 environ, le nombre de taches à la surface de notre étoile (un indicateur pour mesurer son activité) dépasse toutes les prévisions, d'où la multiplication des tempêtes solaires atteignant notre planète.


TD

Tout
TF1 Info