Décollage de Starship par SpaceX : comment suivre en direct le départ de la plus grande fusée du monde ?

par TD
Publié le 16 avril 2023 à 11h09, mis à jour le 17 avril 2023 à 12h07

Source : Sujet TF1 Info

Développée par SpaceX, la firme fondée par Elon Musk, la fusée Starship doit prendre son envol lundi.
TF1info vous présente la marche à suivre pour suivre en direct le décollage de ce vaisseau.
Il a été choisi par la Nasa pour faire atterrir des astronautes sur la Lune lors de la mission Artémis 3, officiellement prévue en 2025.

Développée par SpaceX, la plus grande fusée du monde doit effectuer un premier vol test lundi dans sa configuration complète. Starship, lanceur monumental de 120 mètres de haut, doit permettre de réaliser des voyages dans l'espace lointain, en direction de la Lune ainsi que de Mars. Le décollage est prévu depuis la base spatiale de SpaceX localisée à l'extrême sud du Texas, aux États-Unis (la "Starbase").

Pour voir en direct ce moment, plusieurs options : la phase de décollage doit débuter lundi 17 avril à 15 heures (heure française), horaire qui marque le début d'une fenêtre de lancement potentielle de 2 heures et 30 minutes. Pour suivre cet événement depuis votre téléphone ou votre ordinateur, il sera possible de visionner la retransmission du décollage proposée par SpaceX dès 14h15. Que ce soit via le site de la firme américaine ou via sa page YouTube.

L'espoir d'une météo clémente

Comme pour chaque lancement de fusée, les horaires indiqués sont ceux prévus initialement, mais des incidents techniques peuvent conduire à des reports. Il en va de même pour les conditions météo, qui peuvent contraindre les ingénieurs à repousser le décollage, comme cela a été le cas pour Ariane 5, partie vendredi après un report d'un jour. SpaceX a d'ailleur indiqué que plusieurs dates de repli sont prévues dans la semaine en cas de difficultés.

Jusqu'à présent, le deuxième étage du véhicule, à savoir le vaisseau Starship (donnant par extension son nom à la fusée entière), est le seul à avoir été utilisé lors des vols tests suborbitaux. Réalisés à une dizaine de kilomètres d'altitude, ces derniers se sont à plusieurs reprises conclus par d'impressionnantes explosions.  C'est ce vaisseau qui a été choisi par la Nasa pour faire atterrir des astronautes sur la Lune lors de la mission Artémis 3, officiellement prévue en 2025.


TD

Tout
TF1 Info