Des chercheurs ont découvert en 2022 plus de 80 empreintes de pas humains sur le littoral du nord du Maroc.
Ces traces datent d'environ 100.000 ans.

Une découverte remarquable. Plus de 80 empreintes de pas humains ont été retrouvées en 2022, et dévoilées ce mardi, à Larache, à 90 km au sud de Tanger, par une équipe de chercheurs marocains, français, espagnols et allemands. Cette prouesse "a eu lieu au cours d'une mission de mesures sur le terrain en juillet 2022, dans le cadre d'un projet de recherche scientifique sur l'origine et la dynamique des blocs rocheux (boulders) qui jonchent le littoral", expliquent les chercheurs, dirigés par l'université française Bretagne Sud.

Ces traces d'Homo sapiens ont été laissées par un minimum de cinq individus, dont des enfants, assurent les scientifiques, qui les estiment vieilles d'environ 100.000 ans. "Ce groupe d'individus traversait la plage à destination de la mer, probablement à la recherche de nourriture et de coquillages, ils étaient probablement pêcheurs ou cueilleurs", indique Anass Sedrati, conservateur du site archéologique de Lixus-Larache.

Une région clé pour mieux comprendre l'histoire humaine

Selon les archéologues, qui ont publié une étude à ce sujet dans les colonnes de la revue Nature en janvier dernier, il s'agit d'un des sites de traces humaines les mieux préservés au monde et le plus ancien en Afrique du Nord et dans le sud de la Méditerranée. Cette découverte des empreintes à Larache est une preuve supplémentaire de l'importance de cette région dans l'histoire de l'espèce humaine, note Anass Sedrati. "Il faut préserver ce site patrimonial remarquable même s'il est menacé par l'élévation du niveau de la mer et les tempêtes", abonde Mouncef Sedrati, responsable du projet de recherche, qui assure que d'autres trouvailles de ce type pourraient avoir lieu "à court terme"

Pour rappel, en 2017, des restes d'Homo sapiens datés selon des chercheurs de 300.000 ans avaient été mis au jour sur un autre site du nord-ouest du Maroc, repoussant de 100.000 ans l'origine estimée de notre espèce.


M.G avec AFP

Tout
TF1 Info