Les Lyrides marquent le début de la saison des étoiles filantes dans l'hémisphère nord.
Entre le 15 et le 28 avril, à la nuit tombée, des étoiles filantes défileront dans le ciel.
Le pic d'activité est prévu dans la nuit du 22 au 23 avril, voici comment en profiter.

C'est un spectacle dont on ne se lasse pas. Sous nos latitudes, dans l’hémisphère nord, la pluie de météores des Lyrides marque le coup d’envoi de la saison des étoiles filantes. Tous les ans, à la même période, notre planète traverse un essaim de débris cosmiques issus de la comète C/1861 G1 Thatcher (du nom de l'astronome amateur qui en a fait la découverte en 1861). En plongeant dans l’atmosphère terrestre, ces petites particules de poussière s'enflamment, laissant une traînée lumineuse dans le ciel nocturne. 

Depuis notre point de vue de Terrien, ces météores semblent provenir de la constellation de la Lyre, d’où le nom qu’on donne à ces étoiles filantes. Ce show cosmique sera observable du 15 au 28 avril 2024. À la nuit tombée, en levant les yeux au ciel, vous aurez peut-être la chance d'observer l'éclat fugace de ces boules de feu filant à une vitesse comprise entre 11 et 72 kilomètres par seconde. Néanmoins, il faudra faire preuve de patience. En moyenne, cinq à dix météores par heure (de magnitude 2, une luminosité amplement suffisante) défileront dans le ciel.

Pour augmenter vos chances, on vous recommande de miser sur la nuit du 22 et le 23 avril, qui correspond à son pic d'activité, avec de 10 à 20 météores par heure. La Lune sera au premier quartier, des conditions plutôt favorables pour espérer en apercevoir, en raison du faible éclat de l’astre. Reste maintenant à espérer que le ciel sera suffisamment dégagé ce soir-là. Pour profiter du spectacle, on vous conseille d'identifier un endroit dépourvu de pollution lumineuse, loin des grands centres urbains (retrouvez ici la liste des meilleurs spots en France métropolitaine) et avec une vue dégagée.  

Où regarder dans le ciel nocturne ?

Pour repérer la constellation de la Lyre, où les météores apparaîtront, vous pouvez aussi utiliser l'application gratuite Stellarium (iOS et Android). Il suffit de pointer la caméra de l'appareil en direction du ciel pour faire apparaître le nom des objets célestes. Elle est identifiée sous le nom M57. 

Une fois que vous l'aurez localisée, rangez le téléphone dans votre poche pour laisser vos yeux s'habituer à l'obscurité et s'assurer qu'ils peuvent absorber autant que possible la lumière émise par ces boules de feu évanescentes. On estime qu'il faut une petite vingtaine de minutes pour que les pupilles s'habituent à l’obscurité.


Matthieu DELACHARLERY

Tout
TF1 Info