Connaissez-vous les trous blancs, les jumeaux miroirs des trous noirs ?

par Sabine BOUCHOUL pour TF1 INFO
Publié le 15 avril 2024 à 13h33

Source : Sujet TF1 Info

Un trou noir est un objet céleste qui ne peut ni émettre, ni diffuser la lumière.
Au contraire, un trou blanc ou fontaine blanche expulse la matière sans jamais l'absorber.

Les passionnés d’astronomie connaissent les trous noirs, ces astres dont rien ne peut s’échapper, même pas la lumière. Prédits par Albert Einstein et sa fameuse théorie de la relativité générale, ces monstres cosmiques ont désormais des jumeaux miroirs : les trous blancs. Un phénomène introduit en 1964 en physique par le cosmologiste Igor D. Novikov qui passionne la communauté scientifique. 

Les troublants trous blancs

On les appelle aussi les "fontaines blanches". Ces astres seraient l’exact opposé des trous noirs. Prévus aussi par la théorie de la relativité générale, les trous blancs seraient des astres qui expulsent la matière sans jamais en absorber. Pour certains scientifiques, les fontaines blanches ne seraient que des curiosités mathématiques, mais pour d’autres, elles pourraient être indissociables des trous noirs, et même le stade ultime de l’évolution des trous noirs. Pour mémoire, un trou noir est créé par la mort d’une étoile. Son champ gravitationnel est si immense et intense qu’il "avale" en son centre tous les objets célestes et ne les recrache jamais. Pour les trous blancs, c’est le contraire. Le Centre national de la recherche scientifique (CNRS), note dans un article paru en février dernier : "Ces objets sont l'exact opposé des trous noirs : ils ne peuvent qu'expulser matière et lumière quand les trous noirs ne peuvent qu'en absorber. Ainsi, s'il est impossible de s'échapper d'un trou noir, il l'est tout autant de pénétrer dans un trou blanc". 

Un mystère de plus dans l’Univers

Pour les astrophysiciens, comme Carlo Rovelli, l’étude des trous blancs est colossale et pourrait même expliquer l’origine de la matière noire. En cosmologie, le Big Bang est même considéré comme une fontaine blanche. 

Le physicien italien explique à l’AFP que si l’on a une idée aujourd’hui de l’origine de formation du trou noir, une question se pose : "Où va la matière" ? Dans un ouvrage consacré aux trous blancs publié en 2023, il explique que "contrairement aux trous noirs, il n'existe pas de mécanisme simple qui permet d'expliquer leur naissance". D’ailleurs, selon les mathématiques, il est impossible d’observer un trou blanc, car la lumière étant émise dans un passé "infiniment lointain" mettrait tellement de temps à nous parvenir qu’elle ne pourrait sans doute jamais nous atteindre ! Toutefois, pour certains chercheurs, comme Lee Smolin, l'un des pères fondateurs de la gravitation quantique, il estime que pour chaque trou noir qui se forme, un trou blanc se forme de l’autre côté. Si ces théories fascinent les astrophysiciens du monde entier, c’est parce qu’elles soulèvent encore de nouvelles énigmes, signe que l’univers est loin d’avoir livré tous ces mystères.


Sabine BOUCHOUL pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info