Espace : le télescope James Webb opérationnel pour explorer les confins de l'Univers

par Léa LUCAS Léa LUCAS
Publié le 29 avril 2022 à 22h25
JT Perso

Source : JT 20h WE

Le télescope spatial James Webb a achevé l'alignement de ses instruments scientifiques.
Leur déploiement s'est terminé début janvier, deux semaines après le décollage du télescope.
D'une valeur de 10 milliards de dollars, il devrait permettre d'observer les premières galaxies.

Le télescope spatial James Webb, situé à 1,5 million de kilomètres de la Terre, a achevé sa phase d'alignement de ses instruments scientifiques, désormais opérationnels pour explorer les confins de l'Univers, a annoncé la Nasa, ce vendredi 29 avril.

Les quatre puissants instruments - trois imageurs et un spectrographe - se sont alignés avec succès au miroir principal (6,5 mètres de diamètre), dont le déploiement s'est terminé début janvier dernier, soit deux semaines après le décollage du télescope James Webb (JWST) depuis la Guyane française. Chacun a atteint sa "température opérationnelle", et est désormais prêt pour sa mise en service scientifique, a détaillé, ce jeudi, la Nasa dans un communiqué.

"Capturer des images nettes et bien ciblées"

En attendant les premières images d'observations scientifiques, prévues pour l'été, les instruments ont confirmé qu'ils étaient capables de "capturer des images nettes et bien ciblées". Comme celles d'étoiles et de gaz du grand nuage de Magellan, une petite galaxie naine satellite de la Voie lactée, prise par l'instrument Mirim.

"Cette première image a été tout de suite magnifique car on voyait la qualité d'images qu'on cherchait", a tweeté le responsable scientifique du Mirim au CEA, Pierre-Olivier Lagage. "Tout marche au mieux et maintenant je suis sûr qu'il va y avoir de la science 'transformationnelle'. Je suis complètement certain qu'avec le JWST on va faire avancer la science à pas de géants", a ajouté l'astrophysicien, ému. 

Lire aussi

"Ces images de test remarquables démontrent ce que les gens à travers les pays et les continents peuvent accomplir lorsqu'il existe une vision scientifique audacieuse pour explorer l'univers", a déclaré de son côté Lee Feinberg, responsable des éléments du télescope optique Webb au Goddard Space Flight Center de la Nasa.

D'une valeur de 10 milliards de dollars, James Webb est attendu par les astronomes du monde entier et doit permettre d'observer notamment les premières galaxies, formées 200 millions d'années environ après le Big Bang.


Léa LUCAS Léa LUCAS

Tout
TF1 Info