Lumière zodiacale : comment observer ce phénomène qui apparaît dans le ciel au coucher du Soleil ?

Publié le 15 mars 2023 à 16h52, mis à jour le 15 mars 2023 à 19h17

Source : Sujet TF1 Info

Depuis le 9 mars, une lueur apparaît dans le ciel après le coucher du Soleil.
Il s'agit d'un phénomène astronomique connu sous le nom de lumière zodiacale.
Cette lumière sera visible sous nos latitudes au moins jusqu'au 21.

Ces jours-ci, en pointant vos mirettes vers l'ouest, juste après le coucher du Soleil, vous apercevrez peut-être une lueur étrange dans le ciel, formant un cône de lumière diffuse qui s'élève au-dessus de l'horizon. Ce phénomène, bien connu des astronomes, s'appelle la lumière zodiacale. Il est engendré par la réflexion du rayonnement solaire sur les myriades de grains de poussière dispersés entre les planètes par les comètes lorsqu'elles s’approchent de notre étoile. Dans l'hémisphère nord, on peut l'observer depuis le 9 mars et encore jusqu'au 21, voire au 24, date à laquelle le prochain cycle lunaire débutera. 

Cette manifestation céleste se produit tout au long de l'année, mais son observation devient possible à deux reprises seulement sous nos latitudes : au printemps (au moment crépuscule) puis à l’automne (à l'aube), en raison de l'inclinaison de la Terre par rapport au Soleil. "Actuellement, les conditions pour observer la lumière zodiacale sont propices, car la Lune n'est pas visible pendant la nuit. Peu à peu, le Soleil va se coucher de plus en plus tard. Or, pour l'observer ce phénomène, il faut un ciel extrêmement sombre", souligne l'astronome Miguel Montargès, du Laboratoire d’études spatiales et d’instrumentation en astrophysique (Lesia) de l'Observatoire de Paris, contacté par TF1info. 

D'où viennent ces poussières ?

Les astronomes pensent que ces poussières proviennent des débris laissés dans le système solaire par la fragmentation des comètes joviennes (comprendre, de la famille de Jupiter, ndlr). Lorsque ces corps célestes passent à proximité du Soleil, le rayonnement de notre étoile les réchauffe. Ces fragments de poussière et de glace, d'une taille comprise entre 0,3 et 10 millimètres, se répandent autour du Soleil sous la forme d'un disque plat, qu'on appelle le "nuage zodiacal". "Pour bien comprendre, ce qu'on voit dans le ciel, c'est ce disque vu depuis la tranche, à l'intérieur duquel les particules reflètent la lumière du Soleil qui tombe sur elles, créant ainsi cette lueur", explique l'astronome.

Comment observer ce phénomène ?

La lumière zodiacale n'est visible que durant 90 minutes environ, une fois que le Soleil passe sous la ligne d’horizon. Il est quasiment impossible de l'apercevoir dans un environnement urbain artificiellement très éclairé. Pour les citadins, le site Dark Sky Map vous aidera à trouver les zones proches de chez vous les plus abritées de toute pollution lumineuse.

"Pour l'observer, dans l'idéal, il faut se rendre dans une réserve de ciel étoilé, comme dans les Cévennes ou du côté du Pic du Midi de Bigorre, ou bien sur la façade Atlantique pour avoir l'horizon ouest dégagé", suggère ce spécialiste. Une fois sur place, il faudra regarder vers l'ouest, en direction des constellations du Zodiac. "La planète Vénus s'y trouve actuellement, cela peut servir de repère", conseille l'astronome. Vous l'aurez compris, observer la lumière zodiacale, ça ne s'improvise pas.


Matthieu DELACHARLERY

Tout
TF1 Info