Mission Dart : dévier un astéroïde, le pari fou de la Nasa

Mission Dart : la Nasa a bien réussi à dévier l'astéroïde Dimorphos de sa trajectoire

Aurore Briffod avec AFP
Publié le 12 octobre 2022 à 7h25
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

L’astéroïde Dimorphos, percuté volontairement par un vaisseau fin septembre, a désormais une orbite plus petite qu’auparavant.
La Nasa s'est réjouie du succès de cette mission avec des résultats qui dépassent ses espérances.

Opération réussie pour l’agence spatiale américaine. Mardi 11 octobre, elle a annoncé que le vaisseau de la mission Dart avait fait dévier de sa trajectoire de l’astéroïde Dimorphos sur lequel il s’était délibérément écrasé. Le chef de la Nasa, Bill Nelson, a précisé que l’appareil, de la taille d’un gros réfrigérateur, était parvenu à déplacer l’astéroïde en réduisant son orbite de 32 minutes. Cela aurait déjà été "considéré comme un énorme succès s’il avait seulement réduit l’orbite d’environ 10 minutes", a-t-il ajouté en indiquant que c’était "un moment décisif pour la défense planétaire et un moment décisif pour l’humanité"

Digne d’un roman de science-fiction cette mission test inédite a pour but d’apprendre comment se protéger d’une éventuelle menace future. "Cela ressemble à un scénario de film. Mais ce n’est pas Hollywood (…). Cette mission montre que la Nasa essaie d’être prête face à tout ce que l’univers peut nous envoyer", a déclaré Bill Nelson alors que le test a été effectué sur un astéroïde qui ne représentait aucune menace pour la Terre. 

Des connaissances supplémentaires sur les astéroïdes

Afin de connaître les données exactes de cette mission, il a fallu attendre que les scientifiques analysent les données de télescopes installés au Chili, en Afrique du Sud et aux États-Unis. Rapidement après la collision, de premières images avaient montré un nuage de poussière s’étendant sur plusieurs milliers de kilomètres. Dans un deuxième temps, les puissants télescopes James Webb et Hubble ont révélé les vues détaillées de l’impact du vaisseau de la Nasa sur l’astéroïde. 

Au-delà du changement de trajectoire, cette mission doit permettre de mieux comprendre la composition de Dimorphos. D’après des clichés pris en amont de l’impact, ce dernier a la forme d’un œuf avec une surface grise et rocailleuse. Plutôt qu’une masse solide, l’astéroïde serait plus un amalgame de gros rochers liés par leur mutuelle gravité. 

Lire aussi

Dans les environs de la Terre, près de 30.000 astéroïdes de toutes tailles ont été repérés. Aucun d’entre eux ne menace la planète pour le siècle à venir. Toutefois, les scientifiques estiment n’avoir connaissance que de 40 % des astéroïdes mesurant 140 mètres et plus même si ceux d’un kilomètre ont quasiment tous été repérés.


Aurore Briffod avec AFP

Tout
TF1 Info