La Lune avant Mars : la conquête spatiale redécolle

Un astronaute cuisine une mousse au chocolat dans l'espace... grâce à une invention française

Publié le 27 septembre 2023 à 14h59

Source : JT 20h WE

L'astronaute danois Andreas Mogensen a concocté une mousse au chocolat pour ses coéquipiers à bord de la station spatiale internationale.
Si son dessert a ravi les papilles de l'équipage, il s'agit là (aussi) d'une expérience très sérieuse initiée par la France.

Voyager dans l'espace suppose de faire de nombreux sacrifices, et la nourriture en fait partie. Une fois n'est pas coutume, l'astronaute Andreas Mogensen, actuellement à bord de l'ISS, a tronqué la semaine dernière sa combinaison spatiale pour une toque de cuisinier. Pour les besoins d'une expérience visant à tester l’utilisation d’un robot culinaire en situation de microgravité, le Danois s'est mis aux fourneaux pour préparer une mousse au chocolat à ses coéquipiers. 

Une mission que le membre de l'Agence spatiale européenne (ESA) a accompli apparemment avec succès. "J'ai préparé une mousse au chocolat pour mes coéquipiers ! Elle s'est avérée délicieuse et a remporté un franc succès", écrit Andreas Mogensen sur le réseau social X (anciennement Twitter), en partageant des images de l'expérience. "Il ne me reste plus qu'à trouver une excuse pour expliquer pourquoi je peux cuisiner pour mes coéquipiers dans l'espace, mais pas pour ma femme à la maison", conclut, avec humour, l'astronaute danois. 

L'objectif, comme l'explique l'astronaute danois, est de "voir s’il est possible de cuisiner dans l’espace, car la nourriture est vitale à la fois pour la santé et pour le moral. Aujourd’hui, toute notre nourriture est préparée et conditionnée sur Terre. On a simplement besoin de la réhydrater et de la réchauffer. Cuisiner dans l’espace pourrait apporter un énorme bénéfice aux futurs équipages." Actuellement, la nourriture qui arrive dans le laboratoire spatial est acheminée lors de l’arrivée des astronautes ou lors de ravitaillements réguliers. Comme l'explique la Nasa sur son site internet, "les membres d'équipage ont le choix parmi environ 200 articles différents pour leur menu standard qui peut être complété par des choix personnels".

Un "thermomix" spatial conçu en France

La majorité de la nourriture présente est irradiée (ce qui permet une conservation de longue durée en tuant les micro-organismes), lyophilisée ou en conserve. À bord du laboratoire, il n’y a pas de réfrigérateur à bord. Seulement un four et de l’eau (mais pas beaucoup), pour réhydrater les plats. Qui mieux que la France, pays de la gastronomie, pour y remédier ? Pour cela, le Centre national d’études spatiales (CNES) a récemment lancé un projet de recherches baptisé "Food Processor" ("robot culinaire", en français). Une équipe d'ingénieurs a donc mis au point un appareil semblable à un "Thermomix", capable de fonctionner en situation de microgravité. 

À terme, le système "Food processor" pourrait servir de fourneaux aux résidents des futures bases spatiales sur la Lune et, dans un avenir plus lointain, sur Mars. "L'ISS est à 400 kilomètres. Les missions durent six mois et les ravitaillements se font régulièrement. Lorsqu'il s'agira d'aller sur Mars, la durée sera nettement plus longue. Et la distance rendra impossible pour les ravitaillements intermédiaires. Dans ce contexte, l'alimentation des astronautes doit évoluer. Il doit être possible d'emmener la quantité nécessaire de plats préparés vers Mars", explique, dans la vidéo ci-dessus, David Moreeuw, l'un des ingénieurs qui a travaillé sur la conception de l'appareil. De quoi ouvrir la voie à l'installation de robots cuisiniers autonomes à bord des futurs vaisseaux. 


Matthieu DELACHARLERY

Tout
TF1 Info