La Lune avant Mars : la conquête spatiale redécolle

Mission InSight : le robot de la Nasa est arrivé sain et sauf sur Mars, que va-t-il faire maintenant ?

Matthieu DELACHARLERY
Publié le 26 novembre 2018 à 21h02, mis à jour le 7 décembre 2018 à 10h20
Cette vidéo n'est plus disponible

Source : Sujet JT LCI

ESPACE - L'"amarsissage" du laboratoire scientifique InSight a eu lieu comme prévu, ce lundi 26 novembre peu avant 21h, heure française. Que va-t-il faire maintenant sur la planète rouge ? LCI vous explique sa mission.

Au terme d’un voyage de six mois et demi dans l’espace, le nouveau robot de la Nasa, InSight, s’est posé lundi 26 novembre à la surface de Mars. L’"amarsissage" de ce laboratoire scientifique, qui restera statique tout au long de sa mission, a eu lieu comme prévu à 20h54, heure de Paris. Le signal libérateur confirmant qu’InSight est arrivé sain et sauf à la surface de la planète rouge a ensuite mis huit minutes à parvenir au centre de contrôle de la mission, situé au Jet Propulsion Laboratory (JPL) à Pasadena (Californie). 

La mission d’InSight va consister à étudier, pendant une année martienne (soit environ deux ans sur Terre), la structure interne de notre "voisine"  pour mieux comprendre comment se forment les planètes rocheuses du système solaire - rappelons que la Terre est une planète rocheuse. Le tout pour un coût estimé à 875 millions d’euros.

Des traces de vie sur la planète Mars ?Source : JT 20h WE
Cette vidéo n'est plus disponible

Pour parvenir à ses fins, l'engin disposera de trois instruments : un sismomètre (SEIS), développé par le Centre national d'études spatiales (Cnes) français ; un dispositif permettant de localiser avec précision la sonde et ainsi de mesurer l'axe de rotation de Mars (RISE) et un capteur de flux de chaleur inséré à 5 mètres dans le sous-sol martien (HP3).

Grâce à la mission InSight, les scientifiques espèrent pouvoir enfin déterminer si le noyau de Mars est solide ou liquide et comprendre pourquoi la planète n'a pas une tectonique active comme sur Terre, ou encore comment elle a perdu son champ magnétique. La dernière tentative pour répondre à ces questions remonte à 1975 lorsque la sonde américaine Viking avait réussi à placer deux sismomètres à la surface. Mais les deux instruments n'ont pas parfaitement fonctionné.


Matthieu DELACHARLERY

Tout
TF1 Info