La Nasa a dévoilé lundi le nom des quatre astronautes qui se rendront autour de notre satellite naturel fin 2024.
Pour la première fois, une femme et un Afro-Américain iront vers la Lune.

Ils seront les premiers êtres humains à voyager jusqu'à la Lune, sans y atterrir, depuis la dernière mission Apollo en 1972. La Nasa a dévoilé lundi le nom des quatre astronautes qui se rendront autour de notre satellite naturel fin 2024, après plus de 50 ans d'absence : les Américains Reid Wiseman, Victor Glover et Christina Hammock Koch, ainsi que le Canadien Jeremy Hansen.

Gregory Reid Wiseman sera le commandant de la mission. Âgé de 47 ans, cet ancien pilote de chasse a déjà passé six mois à bord de la station spatiale internationale. Il occupait auparavant le poste de directeur du bureau des astronautes à la Nasa. Victor Glover, lui, sera le premier Afro-Américain à rejoindre la Lune. Il est, lui aussi, un pilote de la Navy. Âge de 46 ans, il est déjà resté six mois dans l’ISS. Il était sorti dans l’espace quatre fois, cumulant 26h et 7 min en scaphandre.

Une femme pour la première fois vers la Lune

Autre première : la présence d'une femme dans une mission en direction de la Lune. Christina Koch est une ingénieure américaine de 44 ans, qui a déjà fait 328 jours de vol spatial, dont six sorties extravéhiculaires. Le 18 octobre 2019, avec Jessica Meir, elle avait réalisé la première sortie 100% féminine. Ils seront accompagnés de Jeremy Hansen, de l’agence spatiale canadienne. Âgé de 47 ans, ce pilote de chasse n’a encore jamais effectué de mission spatiale.

Vêtu de combinaisons bleues, le quatuor a été présenté ce lundi par le patron de la Nasa, Bill Nelson, depuis le centre de l'agence spatiale américaine à Houston. "Cela fait plus d'un demi-siècle que des astronautes n'ont pas voyagé vers la Lune", a-t-il déclaré. "Eh bien, cela va changer".

Le programme Artémis entend signer à terme le retour des humains sur la Lune avec l'établissement d'une présence lunaire durable, par la construction d'une base sur la surface du satellite et d'une station spatiale en orbite autour. Apprendre à vivre sur la Lune doit permettre de tester toutes les technologies nécessaires à un voyage encore plus complexe : l'envoi d'un équipage vers Mars.

Le lancement d'Artémis 2 est pour l'instant prévu en novembre 2024. La mission doit durer une dizaine de jours.


T.G.

Tout
TF1 Info