VIDÉO - Aurores boréales : pourquoi elles ont à nouveau illuminé le ciel de France

par La rédaction de TF1 | Reportage : Claire Auberger Léa Gery
Publié le 25 avril 2023 à 12h49

Source : JT 20h Semaine

Admirer les aurores boréales sans aller jusqu’au cercle polaire : les amateurs d'astronomie n'avaient qu'à lever les yeux au ciel dans la nuit du 23 au 24 avril.
Dans plusieurs régions de France, il suffisait de veiller tard pour en apercevoir.
Un phénomène rarissime, provoqué par une éruption solaire.

À 23h, dans la nuit de dimanche à lundi, l’obscurité laisse place à festival de couleurs. Du bleu, du rouge, du violet, puis du vert émeraude... Dans toute la France, astronomes amateurs et professionnels ont eu la chance d'assister à un spectacle époustouflant. Un moment féérique que certains ont su capter, munis de leur appareil photo. "Je prends ma voiture, je file et trouve un point de vue dégagé plein Nord", raconte l'une d'entre eux dans le JT de 20H de TF1. "On pose les appareils et, avec une pause longue, la magie opère." 

"J'ai commencé à faire mes photos et c'est là que j'ai vraiment distingué les premières lueurs vertes et rouges, caractéristiques des aurores boréales", poursuit un autre de ces photographes amateurs, qui a pu profiter d'"une bonne demi-heure de spectacle". "C'est magnifique. On a l'impression que c'est comme un nuage phosphorescent qui se déplace assez vite."

Bientôt visibles à nouveau ?

En Bourgogne, dans un ciel sans nuages, le phénomène était encore plus marqué. "On a eu un festival d'aurores boréales qui s'est emparé du ciel dès la tombée de la nuit. Au bout de 20 à 30 minutes, il y a des choses qui apparaissent clairement à l'œil nu, notamment des petites bombes verdâtres qui parcourent toute la partie Nord du ciel, qui apparaissent et disparaissent." 

Habituelles aux deux pôles mais rarissimes sous nos latitudes, les aurores boréales sont provoquées par des tempêtes solaires, qui déclenchent un choc énergétique dans l’atmosphère. "Voilà l'éruption solaire qui est à l’origine", explique Gilles Dawidowicz, vice-président de la société astronomique de France, photos à l'appui. "Vous voyez toute la matière énergétique qui va partir un peu partout dans le système solaire. Et ça va finalement faire un genre de plasma avec de très belles lumières au-dessus des nuages."

Prévisibles seulement quelques heures avant leur apparition, les aurores boréales vont-elles illuminer nos nuits à nouveau ? Guettez bientôt le ciel. Selon le scientifique, le spectacle pourrait encore se reproduire dans les prochains mois.


La rédaction de TF1 | Reportage : Claire Auberger Léa Gery

Tout
TF1 Info