Quel futur pour demain ?

Avion du futur : Airbus s'inspire du vol de l'albatros pour inventer des ailes révolutionnaires

par Matthieu DELACHARLERY
Publié le 13 janvier 2023 à 13h39
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Le géant européen de l'aéronautique travaille actuellement sur un nouveau système d’ailes.
Les ingénieurs du constructeur tentent de reproduire le fonctionnement du vol de l'albatros.
À la clé, des turbulences en moins pour les passagers et des économies importantes en carburant.

"Scrute la nature, c'est là qu'est ton futur !" Du vol des oiseaux qu'il observait, enfant, en Toscane, le génial inventeur italien Leonard de Vinci (à qui cette citation est souvent attribuée) a esquissé des projets de machines volantes. Aujourd’hui connu sous le nom de "biomimétisme", cette discipline visant à puiser dans la nature les technologies de demain fait un retour triomphant depuis quelques années.

En témoigne ce projet expérimental du géant européen de l’aéronautique Airbus, dans le cadre de son programme Biomimicry, qui vise à "imiter les secrets les mieux gardés de la nature" pour inventer l’avion du futur. Les ingénieurs d’Airbus UpNext, la filiale de recherche technologique d’Airbus à l’origine de ces prototypes d’ailes, travaillent depuis quelques années sur un projet baptisé "AlbatrossOne". 

Voici à quoi ressemblera le modèle expérimental.
Voici à quoi ressemblera le modèle expérimental. - AIRBUS

L’idée ? S’inspirer de la technique de vol de ce grand oiseau marin pour mettre au point un système d’ailes le plus flexible. 

"Cet oiseau de mer peut verrouiller ses ailes au niveau des épaules pour voler de longues distances sans se fatiguer", explique, dans un communiqué, le groupe. 

De quoi améliorer les performances de ses aéronefs qui seraient alors en mesure de s'adapter en temps réel aux conditions de vent et de bénéficier de gains aérodynamiques et mécaniques importants. À la clé, des turbulences en moins pour les passagers et des économies importantes en carburant. 

Lire aussi

Rebaptisé l'an dernier  "eXtra Performance Wing", le projet n'en est pour l'instant qu'à la phase expérimentale. Un démonstrateur est en cours de test dans une soufflerie du groupe, située à Bristol en Angleterre. Les performances de cette maquette seront ensuite analysées par des systèmes informatiques, avant d’envisager un vol expérimental. Selon le site Actu.fr, celui-ci pourrait avoir lieu dès 2024.


Matthieu DELACHARLERY

Tout
TF1 Info