EXPLORE : plongée dans les mystères de l'espace

Ces start-up françaises qui veulent devenir le nouveau SpaceX européen

Laetitia A.D. | Reportage Christine Chapel, Olivier Cresta, Camille Souhaut
Publié le 25 avril 2022 à 10h24
JT Perso

Source : JT 13h WE

Plusieurs start-up françaises ambitionnent de conquérir le marché de l'espace en pleine expansion.
Un vaste plan d'aide publique a été lancé pour les soutenir et pour construire le futur SpaceX européen.
Les équipes de TF1 vous dévoilent les coulisses de ces entreprises aux projets ambitieux.

Devenir le prochain SpaceX européen ? C'est l'ambition de plusieurs start-up françaises dans les années à venir. C'est à Massy-Palaiseau, en région parisienne, que les équipes de TF1 partent à la rencontre d'une jeune entreprise française dans la vidéo en tête de cet article. Cette société conçoit des petits moteurs pour les satellites. Son concept : les institutions spatiales ont des besoins, la start-up élabore des solutions. "On peut faire du spatial autrement, aller plus vite dans l'espace, tester plus vite des technologies pour suivre l'ouverture de l'espace à une économie de marché", analyse le PDG d'Exotrail, Jean-Luc Maria. 

En 2015, Exotrail ne comptait que quatre employés. Aujourd'hui, l'entreprise a une centaine de salariés. Ses projets pour l'avenir sont ambitieux : créer un "Space van". Une sorte d'autobus de l'espace pour transporter des satellites, mais aussi faire quelques tâches et travaux en orbite. Ce "Space van" pourra "aller remettre du carburant dans les satellites existants, aller attraper les satellites qui ne sont plus opérationnels pour pouvoir les faire redescendre dans l'atmosphère et ainsi dépollué l'espace", explique le directeur d'Exotrail.

Un plan d'aides d'1,5 milliard pour le spatial

Dans l'Hexagone, des dizaines de start-up sont nées avec l'ambition de conquérir les étoiles. C'est le cas de Spartan Space, à Grenoble. Son concepteur a imaginé une structure, nommé Eurohab, pour permettre aux astronautes de pousser un peu plus loin leur exploration sur la Lune

"Aujourd'hui, un astronaute peut s'éloigner de son atterrisseur de fusée d'une dizaine de kilomètres. Pour qu'il aille plus loin, il faut qu'il puisse s'éloigner en toute sécurité. Or, quand on regarde la cartographie de la Lune, on a du mal à aller plus loin", explique le fondateur de Spartan Space, Peter Weiss. D'où l'idée de cette société d'imaginer un camp de base gonflable, pouvant accueillir quatre astronautes pour pouvoir découvrir des zones encore inexplorées de notre satellite naturelle.

Pour développer un ou plusieurs SpaceX européens, les grandes agences gouvernementales ont décidé d'apporter un soutien technologique et financier à ces jeunes entreprises. "Le plan France 2030 prévoit de consacrer 1,5 milliard d'euros sur le spatial, dont le deux tiers à destination des acteurs émergents comme les start-up", souligne Emmanuelle Méric, présidente de SpaceFounders.

Le modèle de ces entreprises françaises ? Bien évidemment l'Américain Elon Musk et sa société SpaceX. C'est lui qui a ouvert les portes de l'espace aux entreprises privées. En France, il y a aussi des projets de tourisme spatial, comme avec un ballon stratosphérique montpelliérain qui compte très bientôt transporter des voyageurs. Ce qu'on appelle le 'New Space français' vise désormais les étoiles, et rêve, comme SpaceX, de décrocher la Lune.


Laetitia A.D. | Reportage Christine Chapel, Olivier Cresta, Camille Souhaut

Tout
TF1 Info