VIDÉO - Découvrez les images inédites du tunnel secret découvert au cœur de la pyramide de Khéops

par La rédaction de TF1info | Reportage : Michel Izard et Léa Géry
Publié le 5 mars 2023 à 19h40

Source : JT 20h WE

En Égypte, une nouvelle annonce réveille tous les fantasmes des amateurs d'archéologie.
Un nouveau tunnel a été détecté au cœur de la Grande Pyramide, celle de Khéops, dernière des sept merveilles du monde antique encore visible.
La technologie de pointe qui a permis cette découverte offre des images fascinantes.

Depuis 45 siècles, elle garde un secret : du haut de ses 145 mètres, la pyramide de Khéops lance un défi. Des générations de chercheurs ont tenté de résoudre l'énigme de la construction de ce monument antique, qui s'érige à quelques kilomètres au sud du Caire. Il y a quelques jours, une équipe de ScanPyramids, une mission scientifique internationale, a réussi l'exploit de glisser un tuyau de cuivre de cinq millimètres dans les interstices de la pierre, avec à l'intérieur une caméra qui se faufile sur quelques mètres, avant de déboucher sur un tunnel encore inconnu.

Sur les images exceptionnelles tournées par les scientifiques, à retrouver dans le reportage du 20H de TF1 en tête d'article, l'on devine un passage de deux mètres de large à peine, délimité par de larges pierres nues et refermé sur le dessus par une forme de plafond triangulaire. C'est la première fois depuis 4500 ans qu'il nous est donné de pénétrer dans cette salle inexplorée, une sorte de mystérieux couloir long de neuf mètres de long.

"Le mystère s'épaissit à chaque découverte"

"C'est une découverte bouleversante", explique l'égyptologue Guillemette Andreu. "Dans cette pyramide, il n'y a pas du tout de hiéroglyphes, donc l'on est finalement privé d'une source écrite qui nous raconterait comment elle a été construite, par qui et pourquoi. On est devant un monument immense et muet. Je pense que l'on va beaucoup apprendre sur la construction des pyramides", parie l'experte.

Une technologie ultra-sophistiquée, dotée de détecteurs de particules, de radars et d'ultrasons, avait permis à une équipe internationale de repérer, en 2016, ce couloir de neuf mètres, proche de la paroi extérieur. Les scientifiques savent maintenant qu'il ne communique pas avec les autres galeries de la pyramide, qu'il ne contient pas de trésors ni de momies, mais ils n'ont pas encore pu identifier à quoi il pouvait servir. "À mon avis, il protège la véritable chambre funéraire du roi Khéops", a avancé le très médiatique archéologue égyptien Zahi Hawass, qui dirige le comité scientifique supervisant le projet ScanPyramids.

"Depuis que l'on a lancé cette mission en 2015, le mystère s'épaissit à chaque découverte. Cela nous oblige à nous poser de nouvelles questions et à être créatif dans la mise en œuvre de technologies pour essayer d'y répondre", souligne Mehdi Tayoubi, codirecteur de la mission. Une autre grande cavité a été localisée au-dessus de la chambre du pharaon. Elle semble être pleine de promesses, mais reste inaccessible pour l'instant, comme si Khéops avait soigneusement veillé à entretenir sa légende.


La rédaction de TF1info | Reportage : Michel Izard et Léa Géry

Tout
TF1 Info