L'entreprise d'Elon Musk va tenter ce lundi de faire décoller la fusée Starship.
C'est de loin le lancement le plus attendu de l'année par les mordus d'espace.
Voici cinq choses à savoir sur la plus grande et plus puissance fusée du monde.

À seulement quelques heures du lancement, l'excitation est à son comble chez les mordus d'espace. L’entreprise américaine SpaceX va tenter ce lundi de faire décoller sa méga-fusée Starship. Le vaisseau spatial, perché au sommet du surpuissant lanceur Falcon Heavy, doit permettre dans un avenir proche d'envoyer des astronautes sur la Lune puis sur Mars, voire même au-delà dans un futur plus lointain. C’est en tout cas l’ambition affichée du milliardaire Elon Musk, fondateur de l’entreprise, qui n'hésite pas à décrire le vaisseau Starship comme une sorte d'arche de Noé censée permettre à l'Humanité de s'établir sur d'autres planètes... de manière à éviter son extinction.

En attendant, ce vol inaugural vise surtout à rassurer la Nasa, qui utilisera le deuxième étage de la fusée pour amener ses astronautes sur la Lune. Ce sera en effet la première fois que la méga-fusée de SpaceX effectue un vol dans sa configuration complète. Le lancement est prévu pour 15 heures (heure de Paris), depuis la base spatiale Starbase, à l'extrême sud du Texas aux États-Unis. En attendant l'allumage des moteurs, TF1info vous dit tout sur ce monstre d'acier qui cumule aujourd'hui tous les superlatifs. 

Tintin plutôt que Star Wars

En regardant Starship, au premier coup d'oeil, difficile de ne pas y voir une ressemblance frappante avec la fusée imaginée par Hergé pour faire voyager Tintin, le capitaine Haddock et Milou jusqu’à la Lune. De fait, il ne manque aux rondeurs du fuselage de la fusée que le damier rouge et blanc pour parfaire l’illusion. Elon Musk n'a jamais caché son admiration pour le dessinateur belge. D'ailleurs, les deux premiers satellites de la constellation Starlink qui avaient été déployés s'appelaient Tintin A et Tintin B. Avec son allure vintage, le vaisseau Starship devrait, en tout cas, combler les nostalgiques du héros à la houppette !

La plus haute fusée

À ce jour, la fusée Starship de SpaceX est la plus haute fusée du monde. Une fois empilé, l'engin mesure un peu moins de 120 mètres de haut (64 m pour le premier étage Falcon Heavy et 55 m pour le vaisseau Starship, qui donne par extension son nom à la fusée entière), pour un poids d'environ 4400 tonnes. À titre de comparaison, la fusée géante Space Launch System (SLS) de la Nasa, qui avait propulsé en novembre dernier la capsule Orion, mesure 98 mètres de haut. L'engin va s'agrandir, a indiqué Elon Musk. "Le navire s'étirera probablement d'environ 10 mètres supplémentaires", a-t-il annoncé dans un message posté sur Twitter le week-end dernier. 

La plus puissante

Le premier étage de la fusée (Falcon Heavy) est propulsé par 33 moteurs Raptor de SpaceX, qui utilisent un mélange de méthane (CH4) et (O2) à l'état liquide, tandis que l'étage supérieur (Starship) en compte 6 à son bord. Au moment du décollage, Falcon Heavy va générer environ 16,5 millions de livres de poussée, ce qui signifie que Starship deviendra la fusée la plus puissante de l'histoire si le lancement se solde par un succès. Pour se faire une idée plus précise, cela équivaut à la poussée d'une vingtaine de Boeing 747. Le record actuel est détenu pour l'instant par la fusée géante SLS de la Nasa, qui produit environ 8,8 millions de livres de poussée au décollage. 

Elle sera réutilisable

À l'avenir, la fusée doit être entièrement réutilisable. Super Heavy devra revenir sur sa tour de lancement, équipée de bras pour l'attraper.  Le vaisseau Starship devra lui revenir se poser sur Terre à l'aide de rétrofusées. C'est cette manoeuvre qui avait été plusieurs fois tentée en 2020 et 2021. Plusieurs prototypes étaient alors redescendus trop vite, et avaient percuté le sol dans d'impressionnantes explosions - avant que l'un d'eux ne réussisse finalement son atterrissage. L'idée d'un lanceur réutilisable, la grande stratégie d'Elon Musk, vise à casser les prix. Selon une estimation fournie par Elon Musk, chaque vol de Starship pourrait à terme ne coûter que "quelques millions" de dollars.

Jusqu'à 100 personnes vers Mars

Elon Musk prévoit d'utiliser la fusée Starship pour envoyer les premiers humains sur la planète rouge. Pour ce voyage périlleux, dont la durée pourrait prendre jusqu'à neuf mois pour s'y rendre, le milliardaire envisage d'installer environ 40 cabines dans la zone de charge utile, située près de l'avant de l'étage supérieur. "On pourrait imaginer cinq ou six personnes par cabine, si l'on voulait vraiment entasser les gens. Mais je pense que la plupart du temps, nous nous attendons à voir deux ou trois personnes par cabine, et donc nominalement environ 100 personnes par vol vers Mars", a-t-il expliqué. Pour le moment, cela reste encore de la fiction. 


Matthieu DELACHARLERY

Tout
TF1 Info