Le 20h

VIDÉO - Hydrogène : le carburant du futur ?

TF1 | Reportage Pierre Gallaccio, Eric Boucher, Yoan Hentgen
Publié le 29 septembre 2022 à 10h29
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Pour de nombreux experts, l'hydrogène est la source d'énergie inépuisable des prochaines décennies.
À ce titre, Élisabeth Borne a réaffirmé mercredi son ambition que la France puisse produire cet élément chimique totalement décarboné d'ici 2030.

C'est sans doute LA source d'énergie du futur. Celle qui  nous affranchira, entre autres, du gaz et du charbon. Mais produire de l'hydrogène propre n'est pas si simple. Élisabeth Borne a annoncé mercredi un investissement de plus de 2 milliards d'Euros et la création de 5200 emplois dans cette filière. Objectif : produire de l'hydrogène totalement décarboné à l'horizon 2030. Ce qui, par endroits, est déjà une réalité.

Dans la vidéo en tête de cet article, regardez ce camion, a priori banal. Mais quand on écoute, il n'émet aucun bruit ou presque. Il se conduit comme une voiture électrique classique. Sauf qu'il roule à l'hydrogène. Il s'agit d'un vieux modèle diesel dont le moteur a été retiré pour être remplacé par des bonbonnes d'hydrogène, comme l'explique Jérémy Cantin, fondateur d'E-NEO.

Tous les véhicules y passent

Équiper des poids lourds mais aussi des tracteurs de bonbonnes d'hydrogène, c'est l'objectif de cet ancien garagiste désormais patron d'une start-up florissante. La demande augmente chaque jour. Dès le début 2023, la société va intégrer un site industriel permettant d'atteindre, d'ici 2025, 250 véhicules par an et une cinquantaine de collaborateurs.

Lire aussi

Tous les transports pourraient passer à l'hydrogène. L'Allemagne vient d'inaugurer un train. Cet hiver, une dameuse va être testée dans les Alpes. À Toulouse, les premiers tests de moteurs d'avion ont débuté. Et pour les bus, les commandes se multiplient. Il y a quelques années, la ville de Pau faisait figure de pionnière. Désormais, la Roche-sur-Yon (Vendée) en est elle aussi équipée.

Mais l'importance des frais liés aux infrastructures freine le développement de l'hydrogène. Le matériel ainsi que le carburant coûtent cher également. Il faut dire que fabriquer de l'hydrogène consomme énormément d'électricité. Difficile dès lors d'avancer sans une subvention conséquente de l'État. 


TF1 | Reportage Pierre Gallaccio, Eric Boucher, Yoan Hentgen

Tout
TF1 Info