Le festival Livre et mer 2022 a décerné le prix Henri-Queffelec à Michel Izard pour son récit consacré à l'île aux cochons.
À cette occasion, TF1 rediffuse son incroyable reportage sur ce petit caillou français perdu dans l’océan Indien.
Sur place, des scientifiques cherchent à comprendre la baisse brutale de sa colonie de manchots.

Pendant 2700 kilomètres, cinq jours de traversée, les scientifiques n’ont pensé qu’à l’expédition inédite qui se prépare sur le navire des terres australes et antarctiques françaises. Puis un matin, dans les parages des cinquantièmes hurlants, la voilà qui surgit de la brume, l'Île aux Cochons. Battue par les vagues et le vent, elle est hantée par des histoires de naufrages. Elle doit son nom aux chasseurs de phoques qui y avaient introduit des cochons au XIXe siècle. C’est aujourd’hui une réserve naturelle intégrale qui a vécu une sorte de long confinement. Personne n’y avait posé le pied depuis 38 ans.

Des scientifiques ont consacré leur vie à l’étude des oiseaux des terres et des mers australes, en particulier, le manchot royal. Il y a un mystère à percer. La colonie de manchots royaux de l’Île aux Cochons était la plus grande du monde, soit 500.000 couples reproducteurs. Mais en 2016, des photos aériennes ont montré que la population avait chuté de 80% de manière incompréhensible. En février 2020, de nouvelles photos aériennes montrent que la population de manchots royaux s’est remise à grandir. Un signe d’espoir encore sans explication. C’est le mystère de l'Île aux Cochons.


TF1 | Reportage Michel Izard, Bertrand Lachat

Tout
TF1 Info