Impact positif

VIDÉO - Paraplégique depuis un AVC, Pierre remarche grâce à un exosquelette

TF1
Publié le 1 décembre 2020 à 17h01
JT Perso

Source : JT 13h WE

REPORTAGE - Les exosquelettes représentent un immense espoir pour les personnes qui ne peuvent plus marcher. Le tout premier modèle d'une start-up française vient d'arriver dans le service de rééducation de l'hôpital de Créteil.

Se tenir à nouveau debout est un moment toujours très émouvant pour les personnes paralysées. C'est le cas de Pierre Odelot, qui a été victime d'un accident vasculaire. À l'hôpital de Créteil (Val-de-Marne), il est l'un des premiers Français à utiliser un exosquelette. C'est grâce à un boîtier installé sur son dos qu'il va pouvoir le diriger. Il ne fait désormais plus qu'un avec la machine. Debout, il doit d'abord se familiariser avec la position verticale. Un travail d'équilibre et de renforcement musculaire.

"Je sens enfin ma jambe qui revient. Je n’aurais jamais imaginé ça, on voyait ça dans les films de science-fiction", s'enthousiasme Pierre Odelot face aux caméras de TF1. 

Fabriquée par une start-up française, cette armature de 80 kilos est la première au monde à être capable de reproduire la marche humaine sans que le patient ait besoin d'une canne ou d'un déambulateur. Un bond en avant autant pour les patients que pour les personnels soignants. Jusqu'à présent, ils utilisaient un verticalisateur. Grâce à cet exosquelette, les patients peuvent remarcher beaucoup plus tôt. Mais ce matériel est encore coûteux, 175.000 euros, et l'hôpital public Albert-Chenevier de Créteil est le seul à en bénéficier pour l'instant.


TF1

Tout
TF1 Info