CRIMES - Alors que les chiffres officiels du gouvernement ne sont pas encore connus, l’association #NousToutes fait état de 113 féminicides en France en 2021. Leur nombre était de 102 en 2020.

Corinne, Irène, Laurence... En France, en 2021, au moins 113 femmes ont été tuées par leur conjoint ou leur ex-conjoint. C'est le terrible décompte qu'a publié l'association "Féminicides par compagnons ou ex" en cette fin d'année 2021, repris par le collectif #NousToutes sur ses réseaux sociaux. 

Ce chiffre est "évalué a minima", précise sur sa page Facebook la première association. L'année passée, en 2020, elles étaient 102 à perdre la vie selon les chiffres du ministère de l'Intérieur.

Une centaine de féminicides chaque année

Décompter le nombre de victimes "est un travail éprouvant, mais nécessaire pour que ces femmes ne restent pas invisibles," appuient les membres de "Féminicides par compagnons ou ex". Depuis 2006, au moins une centaine de femmes meurent sous les coups de leur conjoint ou ex-conjoint et la situation ne s'améliore pas : le nombre des victimes était de 146 en 2019, 118 en 2018, 130 en 2017. 

Selon les statistiques tenues par le ministère de l’Intérieur sur les violences au sein du couple, entre 20 et 35 hommes meurent aussi tous les ans.

"Non, ce ne sont pas des "drames familiaux" ni des "drames de la séparation" ni des "crimes passionnels", ce sont des féminicides conjugaux (...) Ce sont des assassinats systémiques", fustige l'association "Féminicides par compagnons ou ex" sur les réseaux sociaux.

L'année 2022, à peine commencée, entame, elle aussi, son triste décompte. Dans le Maine-et-Loire, une militaire est morte, poignardée à plusieurs reprises. Les enquêteurs s'orientent vers la piste d'un féminicide. En Meurthe-et-Moselle, une femme de 56 ans a également été retrouvée morte samedi matin dans le village de Labry et son conjoint a été placé en garde à vue après avoir tenté de mettre fin à ses jours. 


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info