14-Juillet : depuis quand les militaires défilent-ils sur les Champs-Élysées ?

Publié le 13 juillet 2022 à 12h40, mis à jour le 14 juillet 2023 à 6h41

Source : JT 20h Semaine

Il faut remonter plus d'un siècle en arrière pour trouver trace de la première parade militaire du 14-Juillet, mais beaucoup moins loin pour la voir se dérouler sur la célèbre avenue parisienne.
On rembobine.

Le traditionnel défilé militaire du 14-Juillet va comme chaque année investir les Champs-Élysées ce vendredi. Si elle est ancrée dans notre histoire moderne, il faut remonter plus d'un siècle en arrière pour comprendre d'où cette parade tire ses origines. À 1880 pour être précis. Année lors de laquelle la date du 14 juillet fut choisie pour célébrer la Fête nationale. La France, alors en IIIe République, connait sa première parade militaire. Le contexte politique et géopolitique est particulier. Meurtri, le pays a en effet besoin de redorer son image auprès des autres nations. 

Officiellement, ce défilé militaire vise à célébrer la Prise de la Bastille, par les Parisiens, le 14 juillet 1789, et la Fête de la fédération du 14 juillet 1790. Mais l'instauration d'une parade militaire répond aussi à des enjeux diplomatiques. Nous sommes en 1880 et la France est encore sous le choc après sa défaite à la guerre de 1870 contre les Prussiens. Des troupes françaises mal préparées, moins nombreuses et dépourvues d'une stratégie militaire ont scellé le sort de l'empire français. 

Le conflit est responsable de plus de 130.000 morts contre  51.000 morts côté allemand. En plus de l'échec prussien, la France a été contrainte de céder l'Alsace et la Lorraine à l'ennemi - qu'elle a soif de récupérer. Enfin, l'autorité de l'État a été ébranlée par la période insurrectionnelle de la Commune de Paris. Au sommet de l'exécutif, l'urgence consiste à redorer le blason militaire. 

300.000 spectateurs à l'hippodrome de Longchamp

Le gouvernement de l'époque souhaite reconstituer la grandeur de l'armée française. Sur l'échiquier politique, c'est aussi une façon pour les républicains - qui ne contrôlent l'ensemble des institutions qu'à partir du début de l'année 1879 - d'enraciner la République avec l'instauration de symboles. En 1880, le président de la République, Jules Ferry et de la Chambre, Léon Gambetta, remettent les nouveaux étendards aux régiments présents. Des retraites aux flambeaux et des feux d'artifice complètent ce premier défilé. À travers cette cérémonie, il s'agit de créer la vitrine d'une France unie et puissante.

À l'époque, le défilé est organisé non pas sur les Champs-Élysées, mais à l'hippodrome de Longchamp, dans le bois de Boulogne. L'événement attire déjà les foules puisque 300.000 spectateurs furent recensés. L'endroit hébergera la parade jusqu'en 1914, début de la Première Guerre mondiale. Organisée par la suite dans plusieurs lieux différents, ce n'est qu'en 1981 qu'elle se fixera sur les Champs-Élysées, sur décision de François Mitterrand.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info