La Gironde ravagée par des incendies

14-Juillet : le président des sapeurs-pompiers appelle à annuler les feux d'artifice

La rédaction de TF1info
Publié le 14 juillet 2022 à 11h28
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Le président de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF) demande aux personnes qui en ont la compétence d'annuler les feux d'artifice.
Grégory Allione appelle à la "responsabilité" de chacun en cette période de canicule et de sécheresse, alors que des incendies sévissent dans l'Hexagone.

Certains l'ont fait d'eux-mêmes dès les premiers incendies, d'autres ont suivi au fil des jours, voyant la canicule s'installer, la sécheresse s'aggraver, les vents se maintenir et les incendies se multiplier. Peu avant la Fête nationale, plusieurs élus ont décidé d'annuler les spectacles pyrotechniques et des préfets les ont aussi interdits dans certains départements en raison des risques de départ de feux. 

Toutefois, dans des dizaines de communes, les feux d'artifices ont été maintenus ce jeudi 14 juillet au soir. Et c'est à ces communes que s'est adressé, ce matin, le colonel Grégory Allione, président de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France, sur Franceinfo. 

"Ce qui est responsable, c'est de les annuler, de prendre en compte que nous sommes dans une période de sécheresse et de canicule où tout le monde est sollicité, les pompiers comme les comités communaux feux de forêt, qui sont des bénévoles qui nous accompagnent, les forestiers sapeurs, les forces de l'ordre aussi" a-t-il rappelé. 

Le président des soldats du feu estime qu'il y a aussi  "le sujet de l'exemplarité". "Régulièrement, nous avons des difficultés, la nuit, à cause des feux d'artifice tirés par des particuliers. Si la force publique ne tire pas de feux d'artifice, peut-être que ça donne aussi un exemple à la population pour ne pas en tirer également", commente-t-il chez nos confrères.

Les feux se poursuivent en France

Depuis l'arrivée des beaux jours, plusieurs incendies se sont déclarés en France. Dans le Gard et les Bouches-du-Rhône d'abord, et, depuis mardi, en Gironde. 

Près de Bordeaux, les feux continuent de sévir, dévastant les forêts de la Teste-de-Buch et de Landiras. 3850 hectares sont déjà partis en fumée. Le feu ne devrait pas être maîtrisé avant quelques jours. 

Lire aussi

Le ministre de l'Intérieur s'est rendu mercredi soir à la Teste-de-Buch.  "9 feux sur 10 sont d'origine humaine", soit de manière "involontaire" comme une cigarette mal éteinte, soit par des "pyromanes", a souligné Gérald Darmanin en exhortant "chacun et chacune à avoir un comportement citoyen".


La rédaction de TF1info

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info