Le chat domestique vit en moyenne une petite quinzaine d'années.
Comme tous les êtres vivants, sa santé se détériore progressivement avec l'âge.
En prendre soin tout au long de sa vie aide l'animal à rester en bonne santé le plus longtemps possible.

En adoptant un chat, on s'engage à répondre aux besoins de l'animal jusqu'à la fin de sa vie : nourriture, confort, soins vétérinaires, interactions quotidiennes… Tout cela le maintient en forme. Suivez nos cinq conseils essentiels pour garder votre chat en bonne santé physique et psychique !

Donner une nourriture adaptée au chat : pourquoi c'est important ?

Le régime alimentaire du chat est essentiellement carnivore. On lui sert donc des repas adaptés, faits de croquettes et/ou de nourriture humide (pâtée, bouchées…), complétée d'une gamelle d'eau fraîche changée tous les jours. Ces aliments doivent être de bonne qualité alimentaire afin de répondre à ses besoins nutritionnels journaliers. Ils doivent également correspondre à ses besoins particuliers de chaton, chat adulte, chat stérilisé…

En règle générale, le chat n'est pas glouton, mais il faut veiller à ce qu'il ne mange pas à outrance. Cela entraînerait un surpoids, voire une obésité, avec des conséquences néfastes pour sa santé : insuffisance rénale, diabète, maladies cardiovasculaires, faiblesse osseuse… Attention aussi aux aliments qu'il faut absolument éviter de donner à votre chat.

Avoir un suivi vétérinaire régulier et les soins nécessaires

Au cours de sa vie, votre chat va être exposé à divers parasites externes (puces, tiques, teigne…) et internes (vers). Lorsqu'ils ne sont pas éliminés, ces derniers peuvent causer des maladies graves et dans tous les cas un inconfort pour le félin. Une inspection régulière et un traitement préventif sont donc de mise.

De plus, le chat doit être vacciné contre certaines maladies (typhus, coryza, rage…) en primo-vaccination puis avec des rappels.

Un suivi annuel par le vétérinaire permet de surveiller son poids, de détecter des maladies ou faiblesses éventuelles et d'intervenir à temps pour préserver sa santé. 

Faire stériliser son chat évite enfin les comportements à risques (bagarres, fugues, gestations à répétition…) et le protège des maladies des organes reproducteurs.

Brosser le chat, nettoyer ses yeux et ses oreilles

Avec la mue, le chat perd beaucoup de poils au printemps et à l'automne. Le brosser tous les jours élimine les poils morts et l'empêche de les avaler en grande quantité, évitant ainsi les problèmes digestifs et les occlusions intestinales. 

Lorsque ses yeux et ses oreilles sont sales, un petit nettoyage évite la prolifération bactérienne et préserve ces organes sensitifs essentiels. 

Maintenir le chat en bonne condition physique

En vieillissant, le chat a tendance à l'embonpoint, surtout s'il est stérilisé. Il est donc indispensable de l'aider à se maintenir en forme en le faisant jouer tous les jours. On n'hésite pas à lui acheter ou fabriquer quelques jouets pour qu'il se dépense en courant et en sautant. C'est bon pour son corps et pour son mental ! 

Garantir au chat un lieu de vie sûr et confortable

Le chat est toujours sur le qui-vive, doté d'un fort instinct de survie. En lui offrant un foyer sécurisé où il peut dormir sur ses deux oreilles et se sentir à l'aise, vous lui garantissez plus de sérénité et moins de stress.

N'oubliez pas de lui aménager un coin douillet pour toutes les saisons, au calme et à l'abri des intempéries, des prédateurs et des enfants ! 


Coline GRASSET pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info