SONDAGE - Principale préoccupation des Français, en hausse d'après une étude, le pouvoir d'achat devance la santé, la sécurité ou l'immigration. Une conséquence de la flambée récente des prix de l'énergie.

À défaut d'être au centre des débats politiques, le pouvoir d'achat pourrait bien être le sujet de préoccupation numéro un des Français à moins de cinq mois de l'élection présidentielle. C'est en tout cas ce que suggère un sondage réalisé par Odoxa pour la FG2A et Europe 1 et rendu public ce lundi. 

Selon l'étude, ils sont les plus nombreux d'Europe - 3 fois plus que l'échantillon d'Allemands interrogé et 2 fois plus que les Britanniques - à juger le pouvoir d'achat comme une question "très importante". Au point d'en faire l'enjeu clé de leur vote le 10 avril prochain. En hausse de 11 points depuis 2017, cette thématique écrase désormais toutes les autres préoccupations, loin devant la sécurité, l'immigration ou le chômage. En deuxième position des préoccupations des sondés se trouve la santé.

La flambée des prix ressentie par 8 Français sur 10

D'après le sondage, 8 Français sur 10 pensent que leur pouvoir d’achat s’est dégradé au cours des douze derniers mois. Un record en Europe : seulement 20% des Français seraient "positifs/optimistes" et estiment que leur pouvoir d’achat s’est amélioré contre 30% du côté des Espagnols et 45% pour les Britanniques. Et près de 4 sur 10 se disent actuellement en difficulté financière.  

Au cœur de ce constat, la flambée des prix de l'énergie depuis cet automne, et l'accélération ressentie de l'inflation, que 94% des sondés attribuent à la pandémie de Covid-19 et ses effets sur l'économie. 

L'institut de sondage Odoxa précise que "les Français ne sont pourtant pas trop exigeants" en s'appuyant sur leur estimation moyenne du revenu à partir duquel "on vient bien" en France : à 2433 euros mensuels selon les sondés, soit peu ou prou le montant du salaire moyen, à 2 424 euros nets actuellement. 


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info