Affections psychiques au travail : pourquoi les femmes sont-elles plus exposées ?

Propos recueillis par Antoine Rondel
Publié le 16 janvier 2018 à 21h16
Affections psychiques au travail : pourquoi les femmes sont-elles plus exposées ?

ÉCLAIRAGE - Selon un rapport de l'Assurance maladie, les troubles psychosociaux reconnus comme maladie professionnelle ou accident du travail concernent majoritairement les femmes. Le prolongement des inégalités entre les femmes et les hommes au travail... mais pas seulement.

Les affections psychiques concernent majoritairement les femmes, dans près de 60 % des cas. C'est un des constats dressés par l'Assurance maladie dans un rapport publié mardi 16 janvier, sur la reconnaissance des troubles psychosociaux en maladies professionnelles ou en accidents du travail. "La fréquence de ces affections est entre une fois et demie et deux fois supérieure chez les femmes par rapport aux hommes pour la tranche 40-49 ans", continue l'Assurance Maladie. 

Un rapport qui laisse filtrer une plus grande exposition des femmes au burn-out, aux violences internes et externes au lieu de travail, tels que le harcèlement, les agressions, mais aussi la sensation d'inadéquation entre la tâche exercée et la récompense obtenue. Un décalage sur lequel la psychologue du travail Dominique Lhuilier, professeure émérite au  Collège de France, a accepté de revenir pour LCI. 

Lire aussi
Lire aussi
CLASSEMENT MALADIES PROFESSIONNELLESSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible
Lire aussi

Propos recueillis par Antoine Rondel

Tout
TF1 Info