5 choses à savoir avant d'adopter un chat

par Coline GRASSET pour TF1 INFO
Publié le 15 juin 2023 à 7h30

Source : JT 13h Semaine

Le chat est l'animal de compagnie préféré des Français et on en compte plus de 15 millions dans les foyers de l'Hexagone.
Ce compagnon à quatre pattes a beaucoup de qualités et procure un grand bonheur quotidien.
Néanmoins, adopter un chat mérite réflexion, car c'est pour la vie !

Vous avez envie d'adopter un chat ? Auprès d'un particulier, d'un professionnel ou d'un refuge, de nombreux animaux de tous âges n'attendent que vous. Il saura vous apporter beaucoup de joie, mais, avant de vous lancer, apprenez ce qu'il faut savoir pour l'adoption d'un chat !

Le chat peut vivre jusqu'à 20 ans

En recevant les soins appropriés par un propriétaire aimant, le chat peut vivre une vingtaine d'années. Si vous adoptez un chaton sevré de deux mois, vous savez que vous vous engagez pour deux décennies et il est alors de votre responsabilité de lui fournir un foyer sécurisant, de la nourriture et beaucoup d'amour pendant tout ce temps.

Le chat est indépendant, mais aime la compagnie

Les clichés du chat très indépendant ont la vie dure, car s'il aime vaquer à ses occupations, il n'est pas solitaire pour autant. En effet, votre chat appréciera votre compagnie au quotidien et, pourquoi pas, celle d'autres animaux. Si vous n'êtes à la maison que pour dormir et que vous vous absentez tous les weekends, sans jamais lui consacrer de temps, il s'ennuie et déprime.

Avoir un chat implique des dépenses tout au long de sa vie

Dès son adoption, le chat devra avoir une ou deux gamelles à lui avec une nourriture adaptée, une litière, un sac de transport et quelques jouets, c'est un minimum. Vous devrez aussi l'identifier avec une puce électronique, le faire castrer, le traiter contre les parasites, vacciner régulièrement et enfin, accompagner sa vieillesse en faisant face aux maladies. Ces dépenses et frais vétérinaires sont inévitables, mais pour le reste, il n'est pas utile de se ruiner en jouets et arbres à chat coûteux, car le félin se contente de peu tant qu'il se sent bien. 

Le chat perd ses poils et peut causer des allergies

Quelle que soit la race de chat que vous choisirez, sachez que cet animal mue tous les ans, hormis le sphinx qui a la peau nue. À la sortie de l'hiver, il perd une partie de ses poils pour se préparer à l'été et mieux supporter la chaleur. Il peut donc être désagréable d'en trouver sur tous vos textiles d'habillement et d'ameublement durant le printemps, mais c'est inévitable. 

Contrairement aux idées reçues, on n'est pas allergique aux poils de chat, mais à sa salive, alors avant d'adopter, vérifiez que vous supporterez sa présence en côtoyant d'autres chats.

Le chat est très propre, mais parfois caractériel

Le chat est sûrement l'animal de compagnie le plus propre : il fait ses besoins discrètement dans le jardin ou dans sa litière pour les chats d'intérieur. Néanmoins, celle-ci doit être nettoyée quotidiennement afin de lui garantir un espace hygiénique optimal. Si vous faites trop souvent l'impasse sur cette corvée, votre compagnon pourrait bien vous le faire payer en choisissant d'autres endroits plus à son goût, mais pas au vôtre !


Coline GRASSET pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info