Très critiquée et même stoppée l'an dernier, la plage flottante Canua Island fait son grand retour dans la baie de Cannes.
Ce luxueux trimaran de 1.750 m² avec restaurant et piscine est pour le moment réservé à l'événementiel.
Une équipe de TF1 est montée à bord et a recueilli les réactions des riverains.

Pour certains, c'est un paradis flottant. Pour d'autres, un désastre écologique. Après avoir suscité la polémique l'an dernier, Canua Island flotte désormais dans les eaux de la Côte d'Azur. Pour découvrir à quoi ressemble cette étonnante embarcation qui suscite la curiosité des passants, il faut prendre une navette. Après quelques minutes de navigation, une plateforme flottante de 41 mètres de long et 11 mètres de haut se dessine devant nos yeux. 

À bord, deux terrasses superposées pouvant accueillir jusqu'à 350 personnes autour d'une piscine et d'un restaurant. "C’est un catamaran avec, sur le dessus, une structure plate. On la compare à une barge, c’est vrai que c’est proche. Mais nous sommes motorisés, donc on peut se déplacer", explique Marc Audineau, le concepteur de ce trimaran aux allures d'île flottante, dans le reportage du 13H de TF1 en tête de cet article.

Une plage flottante de presque 16 millions d'euros

Inaugurée le 16 mai au large de Mandelieu-la-Napoule, Canua Island ne sera pas toujours ancrée au même endroit. Mais son créateur se veut rassurant : les nuisances seront imperceptibles depuis la côte. "La règle nous impose de ne pas venir à moins de 300 mètres des côtes. C'est la même règle pour tous les bateaux. Avec celui-là, on a décidé de s'ancrer à 500 ou 600 mètres pour avoir une vue magnifique de la côte", poursuit Marc Audineau. 

Cette plage flottante de presque seize millions d'euros se veut également respectueuse de l'environnement. "Les matériaux – de l’aluminium, de l’acier et du bois – sont recyclables. On a aussi du biocarburant à base d’huile de friture, qui émet 90 % de CO2 en moins", assure son créateur dont le discours est bien rôdé. Si Canua Island ne recevra que des évènements privés cet été, elle pourrait bien être ouverte au grand public dès 2025.


La rédaction de TF1info | Reportage Julien Garrel, Didier Laborde, Audrey Lalli

Tout
TF1 Info