Le 20h

Le nouveau défi de "Stève le phoque", premier Français à avoir traversé la Manche aller-retour

TF1
Publié le 12 mars 2021 à 10h01
JT Perso

Source : TF1 Info

RENCONTRE - Après avoir parcouru 105 km à la nage en traversant aller-retour la Manche l'été dernier, Stève Stievenart va relever un nouveau l'été prochain : participer à un relais de nage en eau libre sur le lac Baïkal, où il y représentera la France.

À 43 ans, Stève Stievenart revient de loin. Il y a quatre ans, victime d’une escroquerie, il perd tout, son entreprise, sa maison, alors que sa femme part avec ses enfants. Pendant un an, Stève va vivre dans un hangar, à deux pas de la plage. C'est là que naîtra son envie d'exploit. "'Tu réussis cette double traversée de la Manche et tu vas rebondir et tu seras en adéquation avec toi-même. Ça passe ou ça casse", s'était dit Stève à l'époque.

En août dernier, celui que les Anglais surnomment "Stève le phoque", a ainsi réussi l'incroyable défi de traverser la Manche aller-retour non-stop, parcourant près de 105 km en 35h. Ancien pilote et ancien marathonien, il a pris 47 kg pour réussir son pari. "J’ai pris le même régime alimentaire que les phoques et ça a fonctionné. Tout doucement, mon organisme a stocké tout ce bon gras et s’en sert de carburant et d’isolant", explique Stève, qui mange jusqu'à cinq poissons par jour.

Cet exploit réalisé l'été dernier, reste gravé dans sa mémoire : "Ce sont des moments très forts qui sont gravés à vie dans ma mémoire. Rien que d’en parler, j’en ai les larmes aux yeux." Grâce à un sponsor, il vit aujourd’hui de sa passion. Ainsi, il a déjà fait le tour de Manhattan ou celui de l’île de Jersey et n'a pas l’intention de s’arrêter là. Depuis plusieurs semaines, Stève se prépare pour relever un nouveau challenge de taille.

L'été prochain, celui qui a également créé  une fondation pour lutter contre la pollution plastique des océans va participer à un relais de nage en eau libre sur le lac Baïkal, où il y représentera la France. Pour cela, le nageur s'organise des séances de natation nocturne, à 2h du matin, enchaînant les longueurs dans une eau à 7°C. Pour lui, la natation en eau libre est devenue une "passion" : "C’est un moment où je me retrouve avec moi-même. Être seul sur la plage en pleine nuit, j’adore."


TF1

Tout
TF1 Info